Chamrousse : le projet de luge quatre saisons a reçu un avis favorable

C’était la bonne nouvelle du jour, celle que la maire Brigitte de Bernis était censée annoncer en ouverture du conseil municipal de Chamrousse mardi 12 décembre. Effectivement, le commissaire enquêteur avait le matin même rendu son rapport et donné son feu vert au projet de luge quatre saisons à Recoin (Chamrousse 1650).

Une annonce qui a fait un gros pschitt, faute de conseil et de quorum. Dossier qui sera forcément inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil, puisque la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme, au cœur de l’enquête publique pour permettre la création de cette luge quatre saisons, doit être soumise à l’approbation des élus.

Bonne intégration paysagère

Conduite du 2 octobre au 3 novembre, l’enquête a recueilli 17 contributions (soit 12 observations défavorables et 5 favorables) « argumentées » a d’ailleurs relevé le commissaire enquêteur, qui pour sa part a rendu un avis favorable assorti de trois recommandations notamment de respecter les recommandations de l’Architecte des bâtiments de France, de la Commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPNAF) et de la Commission départementale de la nature des sites et des paysages (CDNPS). Ces derniers avaient émis des avis favorables mais assortis de réserves, poussant la commune à corriger son projet initial, entre autres le tracé avant sa présentation en enquête publique. Le commissaire en a tenu compte puisque dans l’ensemble les points positifs l’emportent sur les négatifs.

Il relève une bonne intégration paysagère du projet dans ce secteur déjà anthropisé par des remontées mécaniques. Il note des incidences environnementales limitées sur les zones naturelles sensibles protégées, l’équipement se situant hors d’un périmètre de captage d’eau potable ou d’un corridor écologique. La piste étant surélevée, elle ne sera pas un obstacle pour la faune. Il retient aussi que la construction nécessitera l’abattage de quelques arbres, à l’exception de pins cembros ou crochets, et que dans le cadre des mesures compensatrices, la commune s’engage à planter le double de ce qu’elle aura coupé.

Autre point important, les travaux se dérouleront sur des périodes visées par un écologue pour limiter l’impact sur la faune et flore. Ils devraient débuter en mai prochain, la commune espérant une ouverture de la piste de luge pour l’hiver 2024/2025.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant