Des bactéries retrouvées au sommet de l’Everest

« Un héritage gelé de mircrobes robustes ». Voilà ce que des chercheurs ont dévoilé dans la revue « Arctic, Antarctic, and Alpine Research », publiée début 2023, à partir d’échantillons prélevés à 8000 mètres d’altitude au sommet de l’Everest. Des bactéries telles des streptocoques et des staphylocoques dans des sédiments de montagne…

Des microbes tenaces

« Il y a une signature humaine figée dans le microbiome de l’Everest, même à cette altitude », explique l’auteur correspondant Steven Schmidt, écologiste microbien à l’Université du Colorado, à la revue ScienceAlert. « Si quelqu’un s’est même mouché ou a toussé, c’est le genre de chose qui pourrait apparaître ». Des microbes tenaces, capables de survivre à des températures extrêmes. Jamais des scientifiques n’avaient décelé la présence de micro-organismes humains à une telle altitude. Une étude qui révèle l’impact des touristes au plus haut sommet du monde.

Les échantillons prélevés se trouvaient ainsi à 170 mètres des camps accueillant les touristes souhaitant relever le défi de l’Everest. Les aventuriers laisseraient donc des souvenirs sur le toit du monde !

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant