Diplôme de guide de haute-montagne : la liste de courses modifiée

Obligatoire pour tous les candidats au diplôme d’État des guides de haute montagne, la liste de courses justifie que ces derniers ont bien l’expérience suffisante pour se présenter à l’examen probatoire. Un document qui recense toutes les sorties en montagne qu’il faut avoir faites pour prétendre intégrer la formation des guides et qui connaît une évolution importante.

L’École nationale de ski et d’alpinisme (Ensa) vient de la modifier afin de remédier aux deux principales difficultés constatées chez les candidats lors des examens probatoires des années précédentes : le manque d’expérience et de maîtrise des fondamentaux techniques. Le choix a ainsi été fait d’augmenter le nombre de courses demandées. Au lieu des 39 qu’il fallait réaliser initialement, les formateurs de l’Ensa demandent désormais que les potentiels futurs guides en effectuent au minimum 55 (15 courses d’alpinisme en haute montagne, 12 de rocher, 10 de neige/glace, 15 de ski de montagne et 3 cascades de glace).

Une liste vérifiée par des formateurs experts

Un changement de taille qui n’entrera en vigueur qu’en 2025. « Afin de permettre au plus grand nombre de futurs candidats, de compléter cette liste en sécurité et sans précipitation, nous avons souhaité partager dès maintenant cette modification », explique la direction de l’Ensa, rappelant que la constitution de cette liste est un processus important qui fait partie du socle fondamental du métier de guide. « Cela impose de prendre le temps de se former correctement et de réaliser ces courses en respectant une progressivité et avec la plus grande prudence », signale l’école qui a aussi voulu se rapprocher des standards internationaux.

Consciente que le réchauffement du climat et le décalage des saisons qui s’observe dans la pratique de la haute montagne peuvent avoir un impact sur la constitution de cette liste, l’Ensa précise que si au moins 24 des 55 courses doivent avoir été réalisées dans les trois années précédant le probatoire, les autres peuvent avoir été faites à des dates antérieures. Les alpinistes qui voudraient se présenter en guide doivent enfin savoir que leur liste sera vérifiée quantitativement et qualitativement par une commission constituée des formateurs du département alpinisme de l’école.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant