Fabriquer des « prot' » avec du lait de Savoie, la bonne idée de cette entreprise de montagne

Les fondateurs de Protéalpes / Méla Nutrition Guillaume Lavastre (à droite) et Aymeric Mendez. Photo Le DL/Protéalpes
Les fondateurs de Protéalpes / Méla Nutrition Guillaume Lavastre (à droite) et Aymeric Mendez. Photo Le DL/Protéalpes

Aymeric Mendez et Guillaume Lavastre sont doctorants en pharmacie industrielle et fondateurs de Protéalpes. Ils se sont rencontrés sur les bancs de la fac à Grenoble, ont passé une année de césure en Australie. « Là-bas, les sportifs sont de gros consommateurs de compléments alimentaires, témoigne Aymeric Mendez, particulièrement de compléments protéinés. Mais ce marché souffre d’une image très négative, notamment pour des questions de traçabilité et de qualité des matières premières. Toutes les études montrent pourtant une efficacité. »

Un partenariat avec Savoie Lactée

Les deux amis ont donc décidé, de retour en France, de creuser le sujet. « Le résultat est un produit propre, c’est-à-dire sans additif, sans édulcorant, et traçable, normé antidopage », un produit issu d’un lait des Alpes, du Beaufortain très exactement. « Dès le démarrage du projet, nous avions un partenariat avec l’Union des producteurs de Beaufort/Savoie Lactée, explique Guillaume Lavastre. Nous avons développé la formule de notre complément à partir de leur poudre de lactosérum et aujourd’hui nous effectuons la production de nos produits dans leur usine d’Albertville. La mise au point de la formule a demandé 8 mois de R & D. Pour le goût de notre whey, nous avons poussé la démarche en choisissant des produits bios, non alcalinisés, des ingrédients non transformés. Même l’emballage est responsable ! »

La whey protéine de Protéalpes a pour base un lait issu des Alpes.  Photo  Protéalpes
La whey protéine de Protéalpes a pour base un lait issu des Alpes. Photo Protéalpes

Les professionnels séduits et rassurés

La commercialisation du premier produit a commencé en juillet 2021. Avec cette whey propre, une production en interne – qui assure la traçabilité des produits – Protéalpes est déjà parvenue à intéresser de nombreux sportifs professionnels (trail, vélo, handball…) et des clubs. « On travaille aujourd’hui avec les clubs pros de Grenoble (GF38, FCG et Brûleurs de Loups), avec l’Aviron bayonnais et Provence Rugby, détaille Guillaume Lavastre. On échange aussi avec le diététicien Michel Martino, un ancien du PSG. Le contact avec ces professionnels est très riche pour nous. Ces partenaires nous demandent d’autres produits ; c’est donc presque naturellement que nous travaillons à développer notre gamme de produits propres, de confiance, aux valeurs nutritionnelles intéressantes. »

« Nous tenons à maîtriser notre développement. On garantit des produits propres, de confiance, pas question de grandir n’importe comment et perdre notre ADN », expliquent les deux associés. « Aujourd’hui, chaque mois est meilleur que le précédent, en croissance de 10 à 20 % » Protéalpes commercialise ses compléments alimentaires sur son site Internet et dans des magasins de sport spécialisés.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant