Il veut être le premier paraplégique à gravir le mont Blanc

C’est un sportif qui n’a pas froid aux yeux. Membre de l’équipe de France de ski alpin handisport, avec laquelle il est allé en Chine, en 2022, pour les Jeux Paralympiques, Victor Pierrel aime repousser les limites que lui impose son fauteuil. Après avoir gravi l’Aiguille Grive, dans le massif de la Vanoise, accompagné de plusieurs amis pour le tracter, il s’était lancé l’an dernier dans une quête encore plus verticale l’hiver dernier, avec le mont Blanc en point de mire.

2022, première tentative

L’expédition avait eu lieu au printemps 2022 et avait permis de tester cette cordée inhabituelle en conditions réelles. Malheureusement, les conditions météo et une blessure détectée sur les membres inférieurs de Victor ont mis un terme à son rêve de mont Blanc, comme raconté dans le film « 11 pattes et 7 alpinistes » tourné pour l’occasion. Un terme provisoire, puisque le projet est relancé pour le printemps 2023, toujours avec son acolyte Manoël « Baboo » Bourdenx, unijambiste et ancien membre de l’équipe de France.

L’équipe est de retour

« Nous n’avons pas perdu notre motivation, bien au contraire, et nous retenterons l’ascension fin mai 2023 », explique Victor Pierrel au moment de lancer sa cagnotte participative sur Internet. « Notre expédition va s’étaler sur 10 jours. Nous allons rejoindre le refuge des grands mulets via l’intermédiaire de la télécabine de l’aiguille du midi avec notre bande de fous, et séjourner là-bas, en réalisant de petites sections de l’ascension tous les jours, en allant de plus en plus haut afin de préparer le terrain pour le jour J où nous auront 1800 mètres de dénivelé́ à abattre avant d’enfin être au sommet de l’Europe ! Nous avons prévu 10 jours car à cette altitude nous sommes très dépendants des conditions météo. »

« On le fait pour nous, mais aussi pour d’autres handicapés »

L’an passé, avant sa tentative, Victor Pierrel s’était confié quant à son état d’esprit et ses motivations dans les colonnes du Dauphiné Libéré. « Beaucoup de gens imaginent qu’on ne peut rien faire en étant paraplégique, donc j’ai l’habitude de faire des choses qui étonnent les gens. J’ai envie de me prouver que je peux faire ça et de le faire en groupe. On le fait pour nous, mais aussi pour d’autres handicapés, pour montrer que quand on veut, on peut. »

Un budget de près de 10 000 € à boucler

Si une partie des 12 alpinistes de l’équipe est bénévole, le budget reste conséquent pour cette expédition relativement longue, avec 5000€ nécessaire pour rétribuer les guides et le caméraman présent pour immortaliser l’exploit, 3500€ pour loger tout ce petit monde en refuge, 1000 € pour le matériel spécifique et 1000 € encore pour les frais divers. Pour participer à l’aventure, il est possible de faire un don sur la page de la cagnotte participative. Et d’aider ainsi à la réalisation d’une première, celle d’un paraplégique hissé à la force de la solidarité jusqu’en haut du mont Blanc, à 4808m d’altitude.

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant