La vingtième édition de la Grande Odyssée VVF est en approche

Dans un paysage blanchi par la neige, des chiens sont prêts à bondir tandis que les mushers fixent l’horizon devant un public en ébullition. Les images annoncent du grand spectacle. Elles sont diffusées sur deux écrans à l’occasion de la conférence de presse, ce lundi 18 décembre à Lyon, de présentation de la vingtième édition de La Grande Odyssée VVF. La mythique course de chiens de traîneau, dont Le Dauphiné Libéré est partenaire , est programmée du 13 au 25 janvier entre Haute-Savoie, Savoie et Isère.

Une nouvelle tête sera couronnée

Au-delà du show, tout sera permis côté résultats puisque « l’ogre » Rémy Coste ne sera pas sur la ligne de départ. Le Français « a régné sur la course depuis de nombreuses années », décrit le directeur sportif Thibaut Branquart. Il a été vainqueur de la dix-neuvième édition pour la septième fois consécutive dans la catégorie Open mais a décidé, pour cette saison, de « se lancer des nouveaux défis ». L’édition 2024 aura donc un gagnant inédit.

Une compétition mixte et relevée

La balle est dans le camp des autres prétendants au titre. En tout cas ceux qui « sont capables de monter sur le podium ». Cela pourrait se jouer entre huit équipages. « On n’a pas eu depuis très longtemps un tel niveau parmi autant de teams », constate Thibaut Branquart. Et, parmi les favoris, l’épreuve étant mixte, des équipages féminins puisque la Norvégienne Sissel Wolf Molmen fait partie de celles qui ont une chance de l’emporter. Tout comme les françaises Elsa Borgey (Drôme) et Cindy Duport (Savoie) qui pourraient prétendre au titre. Ce qui fait dire au directeur sportif que « les hommes vont devoir batailler fort s’ils veulent avoir une chance de l’emporter ».

Des chiffres qui donnent le vertige

55 mushers et leurs 600 « chiens athlètes » sont attendus pour cette vingtième édition, dont une vingtaine sur la principale course de 13 étapes, 400 kilomètres de distance et 12 000 mètres de dénivelé positif qui s’élancera de Megève. Les autres s’affronteront sur des trophées de deux à trois jours, des mushers « qui n’ont pas le niveau pour faire les 13 jours et qui veulent faire un premier pas ou qui veulent initier des jeunes chiens », explique Annabel Kam, présidente de la course.

De futures vocations à venir ?

Les jeunes à deux pattes auront aussi une place centrale, en particulier cette année, puisque deux courses leur seront destinées. Une première pour permettre à des collégiens de se glisser l’espace de quatre kilomètres dans la peau de mushers compétiteurs. Une seconde spécifique pour des adolescents de 12 à 17 ans rattachés au pôle espoir de la Fédération française des sports de traîneau embarqués dans une course de 11 kilomètres. Pas d’inquiétude pour Rémy Coste, la relève est assurée.

La Grande Odyssée VVF est organisée par KCOP, dont le groupe EBRA, propriétaire du Dauphiné Libéré, est actionnaire.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant