Les lacs alpins pourraient se réchauffer de près de 6°C d’ici 2100

Vous ne connaissez sans doute pas la revue Hydrology and Earth System Sciences. C’est pourtant dans cette publication qu’est parue, fin février, une étude menée par des scientifiques du laboratoire Carrtel, de l’Inrae et de l’Université Savoie Mont Blanc. Selon cette étude, dont les conclusions sont rapportées par Le Dauphiné Libéré, quatre grands lacs préalpins vont faire face à un réchauffement rapide ainsi qu’à la diminution progressive de la solubilité de l’oxygène dans leurs eaux.

Certains poissons en danger

Selon l’étude, ce réchauffement pourrait atteindre les 6°C d’ici 2100, en moyenne, pour le lac du Bourget, le lac d’Annecy, le lac Léman et le lac d’Aiguebelette. Actuellement, l’ugmentation ed la température est de l’ordre de 0,44°C par décennie, mais elle pourrait donc être amenée à s’amplifier sous les effets de l’action humaine.

« Ces augmentations auront des conséquences profondes sur l’état écologique et le fonctionnement des écosystèmes lacustres, sur les habitats, avec potentiellement la disparition complète d’habitats pour certaines espèces patrimoniales de ces lacs comme l’omble chevalier, un salmonidé qui exige des conditions d’eaux froides et oxygénées », anticipent les scientifiques dans un communiqué.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant