Prix des forfaits de ski à Chamonix : on vous dit tout pour l’hiver prochain

Une hausse moyenne de 7,93% à 5,90 %

Contrairement à ce que peuvent penser certains skieurs, les tarifs proposés par la Compagnie du Mont-Blanc (CMB) sont très encadrés. Le contrat qui la lie à la commune de Chamonix pour l’exploitation de ses domaines d’altitude prévoit une formule d’indexation complexe, intégrant un coefficient de modernisation et un autre correspondant au coût du service.

Autrement dit, chaque année, selon le niveau d’investissements réalisé par la Compagnie du Mont-Blanc et selon ce que lui coûte vraiment l’exploitation des domaines chamoniards, elle peut augmenter sa grille tarifaire. Celle de l’hiver 2024-2025, qui vient d’être homologuée par le conseil municipal, prévoit pour les forfaits Chamonix le Pass (CLP) une augmentation moyenne de 5,90 %, et de 7,93 pour les forfaits Mont-Blanc Unlimited (MBU).

Une progression qui s’explique donc par les importants investissements menés par le deuxième opérateur français de remontées mécaniques, mais aussi par l’envolée du coût du service, lui-même lié à une importante hausse des prix de l’énergie.

Le forfait “super promo club privé” se vendra à 900 euros

Sur les 17 000 forfaits saison et année vendus par la CMB, 12 000 le sont lors de la période réservée à ceux qui détenaient déjà un de ses titres les années précédentes. Une offre “super promo club privé” qui ne dure que deux semaines et qui augmentera d’environ 50 euros par rapport au prix demandé en octobre 2023.

Ce forfait permettant de profiter sans limite du périmètre Mont-Blanc Unlimited coûtera donc 900 euros. Pour ceux qui voudraient, pour la première fois, faire l’acquisition d’un forfait saison ou année, des réductions importantes sont aussi proposées à l’automne.

En revanche, après le 1er décembre, les prix explosent. Ainsi, acheter en pleine saison d’hiver un forfait à l’année MBU coûtera l’hiver prochain 2 974 euros. Et au cas où vous vous poseriez la question, une trentaine de personnes environ dépense chaque année cette somme. Des clients sans doute mal informés des périodes de promotion, ou dont le pouvoir d’achat permet de ne pas s’en soucier. Enfin, les professionnels de la montagne devront quant à eux débourser 336 euros pour leur forfait année MBU au lieu des 316 euros demandés cette année.

Pour une seule journée de ski, mieux vaudra s’y prendre à l’avance

L’hiver prochain, acheter en caisse un MBU à la journée vous coûtera 90 euros, au lieu de 83 cette année. Le forfait CLP, sera quant à lui vendu 71 euros. Un montant qui pourra toutefois être bien moindre pour celui qui achète sur internet et qui s’y prend suffisamment à l’avance. Cette fluctuation de prix à un nom : la tarification dynamique.

La CMB l’expérimente depuis maintenant près de trois ans, avec succès puisqu’aujourd’hui, entre 45 et 50 % des forfaits commercialisés l’hiver sont achetés sur internet. Et parce que ces ventes précoces permettent à la société de sécuriser à l’avance une partie de son chiffre d’affaires, mais aussi d’obtenir de précieuses données sur ses clients, la CMB peut par moments proposer des forfaits à des prix avantageux.

La journée de ski sur les domaines de Chamonix pourra ainsi tomber à 47 euros. Mais ce prix ne concernera que les périodes creuses, conformément à la politique de régulation de la fréquentation souhaitée par la commune. « Il est hors de question d’inciter une clientèle excursionniste à venir skier à Chamonix en plein mois de février pour 47 euros », a ainsi rappelé le directeur commercial et marketing de la compagnie du Mont-Blanc lors du dernier conseil municipal.

Une importante dégressivité des forfaits séjour

Toujours afin de lutter contre la saturation de la vallée de Chamonix en haute saison, la commune et la CMB mettent en place une forte dégressivité des forfaits séjour. L’idée étant de proposer lors des pics de fréquentation, un prix plutôt dissuasif en caisse, et à l’inverse un forfait séjour plus attractif.

Ainsi, près de 20 % de dégressivité seront proposés l’an prochain pour les forfaits 6 jours. Le vacancier qui prendra un forfait six jours sur internet jusqu’à trois jours avant son arrivée skiera ainsi pour 47,90 euros la journée, et même pour 29,50 euros s’il s’y prend très tôt à l’avance, et qu’il bénéficie des prix mini de la tarification dynamique.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant