Tunnel, Grand couloir, Face de Bellevarde… Ces pistes de skis sont les plus raides de France

Le Pas de Chavanette à Avoriaz :

Aussi appelé le « Mur Suisse », c’est l’une des pistes les plus impressionnantes et les plus raides des Alpes. Elle est située entre Avoriaz et la station suisse de Champéry-les-Crosets, sur le domaine des Portes du Soleil. Le départ se situe à 2150 mètres d’altitude et l’arrivée à 400 mètres en bas, avec la majorité des passages à près de 50 degrés… Tout en bosse, ça fait chauffer les cuisses !

 

Le Tunnel à l’Alpe d’Huez :

Du haut de la station, à plus de 3 000 mètres d’altitude, la piste s’engouffre dans un tunnel creusé dans la roche. Impossible donc de savoir à quoi s’attendre… La barquette des pisteurs ainsi que des stèles commémoratives dans le tunnel laissent planer une atmosphère presque inquiétante… Puis, après avoir longé la montagne sur quelques dizaines de mètres par un couloir étroit, la piste s’élance dans un mur de bosses très raide. Sensations garanties !

Dans le tunnel on croise barquette des pisteurs et stèle commémorative.. drôle d'ambiance ! Photo C.U.
Dans le tunnel on croise barquette des pisteurs et stèle commémorative.. drôle d'ambiance ! Photo C.U.

Le Grand Couloir à Courchevel :

Au départ du haut de la Saulire, la piste s’engouffre sous la gare du téléphérique éponyme (à l’arrêt depuis 2 ans suite à des problèmes techniques). Dès le départ, le ton est donné : la piste suit une arête effilée, avec du vide des deux côtés. Une fois lancé, pas d’échappatoire possible puisque la piste n’est rien d’autre qu’un raide couloir de neige entre deux rochers. Ce qui fait la spécificité de la piste, c’est qu’avec ces ruptures de pente, on découvre le champ de bosse final qu’au dernier moment. Ambiance. 

 

L’incontournable Face de Bellevarde à Val d’Isère :

Pour n’importe quel skieur, c’est un nom mythique. Pas de bosses ici, mais une piste homologuée pour les compétitions du circuit professionnel de ski alpin. Les meilleurs skieurs au monde ont ainsi dévalé ses 1000 mètres de descente.

 

Et bien évidemment : l’Eclipse, la piste de descente des Mondiaux de ski alpin

C’est la piste qui a vu il y quelques jour, le skieur local Alexis Pinturault devenir champion du monde de combiné en ski alpin. Pour le moment, elle est inaccessible au public, car de l’eau a été injectée à la surface de la neige pour la compétition. Un véritable mur de glace, avec une descente finale à plus de 40 degrés ! Échauffez vos cuisses, elle devrait rouvrir au public dans les prochaines semaines…

Sur le plan des pistes on devine encore l'ancien tracé de la piste des Massines
Sur le plan des pistes on devine encore l'ancien tracé de la piste des Massines
Une piste « disparue », Les Massines aux Aillons :


Elle n’est plus accessible au moyen de remontée mécanique, puisque le télésiège qui la desservait a été définitivement fermé. Accessible en ski de randonnée, la piste existe toujours et c’est un mur non damé à près de 40 degrés qui attend les skieurs les plus valeureux. Une aventure à tenter si l’on veut cocher toutes les plus raides pistes de France… 

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant