UTMB : un nouveau record, avec 34% de demandes en plus pour l’édition 2024

Après la polémique lancée par la publication du mail corédigé par les stars de la discipline Zach Miller et Kilian Jornet, l’Ultra-trail du Mont-Blanc (UTMB) a repris contact avec ces derniers pour parler de leurs attentes. Une discussion qui a permis aux athlètes de préciser qu’ils n’appelaient pas au boycott de l’épreuve.

Que l’UTMB se rassure, même si quelques athlètes élites boudaient leur événement chamoniard pour des convictions personnelles, l’épreuve aurait trouvé des coureurs pour les remplacer, comme le prouvent les chiffres des dernières inscriptions qui traduisent un engouement sans précédent.

34% d’inscrits en plus pour le tirage au sort

Par rapport à 2023, l’édition qui aura lieu autour du Mont-Blanc du 26 août au 1er septembre a vu 34 % en plus d’inscrits au tirage au sort de l’Orcières-Champex-Chamonix (OCC), de la Courmayeur-Champex-Chamonix (CCC) ou de l’UTMB, les trois finales du circuit mondial UTMB. Une progression dont ne se vante pas l’organisation, puisque le nombre de coureurs pouvant prendre le départ de ces trois courses reste le même que les années précédentes.

« Cela veut malheureusement dire que l’on fait plus de déçus », explique la directrice de l’épreuve Isabelle Viseux-Poletti. La demande dépasse de deux à trois fois la capacité maximale des courses, et cela malgré la mise en place des runnings stones, ces points attribués à l’issue d’une course du circuit UTMB, désormais obligatoires pour s’inscrire à ce tirage au sort. Pour la course reine, 7 300 demandes ont été faites pour seulement 2 300 places au départ de Chamonix.

Photo Le DL/T.G.
Photo Le DL/T.G.

260 dossards solidaires en 24 heures

Les 260 dossards solidaires prévus pour l’UTMB, la CCC ou l’OCC se sont envolés en moins de 24 heures, ce qui signifie qu’autant de personnes ont fait un don de 2 200 € à l’une des associations soutenues par l’organisation. Ces coureurs, qui évitent ainsi le tirage au sort, doivent régler le montant de l’inscription correspondant à la course de leur choix. Cette année, pour prendre part à l’UTMB, il fallait débourser 398 €, 250 pour la CCC et 155 pour l’OCC.

L’autre enseignement à tirer de cette phase d’inscription se cache dans la participation féminine, qui augmente nettement : 20 % de femmes en plus sont engagées pour les courses de ce sommet mondial du trail, un signe de l’évolution de ce sport qui tend à se diversifier.

L’analyse de ces inscriptions montre aussi que le rayonnement de l’UTMB est très international. Cette année, 118 nationalités seront représentées. Les Européens restent, heureusement pour le bilan carbone de l’épreuve, les plus nombreux. Ils constituent 74 % des participants. 40 % des coureurs sont Français. L’Espagne et l’Italie sont ensuite les pays avec le plus d’athlètes inscrits.

10% de coureurs locaux

Enfin, un chiffre cher à l’organisation, puisqu’il montre que son rendez-vous de fin d’été reste ancré localement, 10 % des personnes inscrites dans l’ensemble des courses, en dehors de la Martigny-Combe-Chamonix (MCC) qui est d’office réservée aux locaux et bénévoles, viennent de la région du Mont-Blanc, c’est-à-dire de la Haute-Savoie, de la Savoie, de la vallée d’Aoste ou du Valais.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant