Expérience : un bivouac par -20 degrés sur la Mer de Glace de Chamonix

Matelas, duvet, frontale, vêtements chauds… Les deux guides vérifient minutieusement l’équipement pour assurer la sécurité des participants tout au long du week-end. Pour les marques partenaires de cette troisième édition chamoniarde de l’IF3 (International freeski film festival), organisé du jeudi 30 novembre au samedi 2 décembre, c’est l’occasion de faire tester son matériel et d’en découvrir ses limites.

À 1913 mètres d’altitude

Il est midi. Le train du Montenvers ouvre ses portes. Arrivés à 1 913 mètres d’altitude, les festivaliers n’ayant pas eu froid aux yeux au moment de s’inscrire pour cette expérience hors du commun cherchent un emplacement adéquat pour le campement, évitant soigneusement les zones avalancheuses résultant des importantes chutes de neige de la veille. Le travail de préparation commence.

Une heure et demie de pelletage pour aplanir le sol

Plus d’une heure et demie de pelletage est nécessaire pour aplanir le sol. Répartis en deux équipes, chacun entame ses tâches respectives : l’une s’occupant de monter la tente, tandis que l’autre part repérer un itinéraire permettant de poser pied sur la Mer de Glace. «  Avec les travaux menés en ce moment au Montenvers et la construction d’une nouvelle télécabine, nous devons opter pour une alternative : celle de tracer un chemin jusqu’à la buvette des Mottets, puis de descendre la moraine pour atteindre le glacier » , explique Gaël, l’un des guides de haute montagne ayant organisé ce week-end.

« Vivre une expérience marquante en altitude »

Après un éreintant retour à la frontale, nous rejoignons l’autre équipe qui vient de monter la tente dôme et qui a déjà réalisé un atelier de mouflage. Une démonstration fortement appréciée par les participants : « J’avais déjà assisté à un exercice de ce type. Mais c’est toujours important de le refaire en présence d’un guide », partage l’une d’eux.

« Avec ce baptême de bivouac, nous voulions offrir aux festivaliers l’opportunité d’apprendre de nouvelles techniques et de vivre une expérience marquante en altitude », signale la fondatrice de l’événement Camille Martin. L’heure est venue de s’enrouler dans les sacs de couchage pour affronter les températures basses de la nuit. Malgré le froid, chacun trouve peu à peu le sommeil.

Un porridge lyophilisé pour le petit-déjeuner

Le réveil sonne sous les coups de 7 heures. Un ciel totalement clair s’illumine lentement. Le porridge lyophilisé se prépare. Un petit-déjeuner inédit pour la majeure partie de l’équipe. « Dans ce contexte, chaque bouchée prend une saveur particulière, la nourriture est dégustée avec plus d’intensité », assure un des bivouaqueurs encore à moitié endormi, mais qui arbore déjà un grand sourire.

Le campement démonté, le groupe reprend le chemin tracé la veille pour trouver un endroit propice à la cascade de glace. Après deux heures de marche, le soleil émerge derrière les cimes, offrant un décor parfait pour initier les alpinistes amateurs à cette discipline. Un essai fatigant dû à une paroi déversante et à une glace friable. « Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi exigeant, mais ça en valait vraiment la peine ! », reconnaît une des participantes.

La satisfaction se lit aussi sur le visage du guide Gaël : « C’est un week-end réussi. Nous ne savions pas à quoi nous attendre, car c’était le premier jour de l’ouverture du train du Montenvers. Les participants étaient tous en bonne condition physique, ce qui nous a permis de progresser à un bon rythme. »

Pour clore ce week-end intense en émotions, le groupe entame la remontée de la moraine jusqu’à la gare du Montenvers. Une dernière poussée d’effort pour les néophytes du bivouac fatigués, mais remplis de souvenirs mémorables.

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant