Les lacs de montagne à ne pas manquer sur les sentiers cet été

En France, tous les massifs montagneux regorgent de lacs ou d’étangs. Naturels ou artificiels, il y en a des centaines, tels que le lac d’Annecy ou encore le lac Léman, qui sont les plus emblématiques et parfois victimes de leurs succès. Pas toujours simple de vous éclipser loin de la foule, en période estivale. Nous avons donc sélectionné des spots accessibles et peu connus, afin de vous retrouver dans un petit coin de paradis, éloigné des sentiers battus.

Faites attention cependant, la plupart de ces lacs sont en montagne et demandent de la vigilance pour arpenter les sentiers en surveillant les conditions météorologiques. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des offices de tourisme avant de vous engager.

Les lacs de haute montagne sont généralement plus accessibles entre la fin du printemps et le début de l’automne. Restez sur vos gardes, certaines parties peuvent malgré tout rester enneigées durant l’été. Faites également attention lorsque vous vous baignez ou que vous souhaitez bivouaquer, certains espaces interdisent ces activités. Veillez donc bien à respecter les différentes réglementations, afin de préserver au mieux ces milieux naturels uniques et authentiques.

1. Le Lac des Vaches (Savoie)

Le Lac des Vaches. Photo OT Pralognan.
Le Lac des Vaches. Photo OT Pralognan.

En plein cœur du Parc de la Vanoise, venez découvrir ce lac… sans vache, mais avec un panorama grandiose. Situé à une altitude de 2320 mètres, c’est un lieu magique, avec des dalles de pierres permettant de le traverser sans se mouiller. Vous serez surplombé par la mythique Grande-Casse et de nombreux autres sommets dépassant les 3000 mètres d’altitude.

Du parking des Fontanettes (1644 m), prenez le sentier direction le refuge des Barmettes (2010m). Franchissez le torrent de la Glière une première fois. Passez à nouveau le torrent, mais cette fois-ci par le Pont de Chanton. Peu de temps après, vous commencerez à apercevoir ce magnifique lac avec une vue monumentale sur le point culminant de la Savoie, la Grande Casse (3 855 m)

2. Lac des Cordes (Hautes-Alpes)

Le Lac des Cordes. Photo OT Briançon.
Le Lac des Cordes. Photo OT Briançon.

Aux confins de la vallée de la Cerveyrette, découvrez ce joyau briançonnais, dominé par le pic de Rochebrune. Randonnée qui traverse forêts, zones humides et alpages, voilà un gros coup de cœur en plein site Natura 2000. Il y a plusieurs accès possibles, mais le trajet le plus plaisant démarre depuis le hameau des Chalps.

Garez-vous au parking du Bourgea, et engagez-vous sur le sentier direction le torrent de la Cerveyrette. Rejoignez une passerelle qui vous mènera dans une montée forestière de plusieurs lacets. Après la montée, le sentier s’aplanit dans une clairière, puis donne sur un passage assez technique à l’aide d’un câble. Continuez à suivre le chemin en démarrant la dernière montée à travers le cirque en rive droite du torrent. Après une dernière montée assez raide, vous pouvez enfin souffler et admirer le lac qui s’ouvre sous vos yeux avec la Turge de la Suffie et l’Escalinade en surplomb.

Petit bonus, les larges berges du lac vous offrent la possibilité de passer une nuit en bivouac inoubliable au pied de l’impressionnante muraille nord du pic de Rochebrune.

3. Lac du Glacier d’Arsine (Hautes-Alpes)

A travers une balade fascinante, venez découvrir le lac du Glacier d’Arsine. Marche marquée par la diversité des paysages : alpages, moraines, pierriers, lacs, glaciers, privilégiez cette escapade en été lorsque l’activité des marmottes bat son plein !

Lac d'Arsine. Photo OT Briançon.
Lac d'Arsine. Photo OT Briançon.

Au départ du pont d’Arsine, suivez le GR54 et rejoignez le pas d’Anna Falque (une légende locale). Poursuivez la montée des « voûtes » et entrez dans le parc national des Ecrins. Vous faites face maintenant à un véritable jardin, avec des vaches qui paissent l’herbe et les marmottes qui s’éveillent.

Poursuivez le sentier sur au moins 4 kilomètres jusqu’à atteindre le col d’Arsine. Après une grosse montée de 30 minutes à peu près, vous tombez nez à nez avec le lac du Glacier d’Arsine, avec une vue à couper le souffle.

4. Lac de la Muzelle (Isère)

Le Lac de la Muzelle. Photo OT Les 2 Alpes.
Le Lac de la Muzelle. Photo OT Les 2 Alpes.

Au cœur du parc national des Écrins, venez découvrir un lac d’origine glaciaire, niché au pied de la roche de la Muzelle. Le lac de la Muzelle, situé à près de 2100 mètres d’altitude, est gelé jusqu’à 8 mois dans l’année. En été, c’est un site très fréquenté, mais pour le découvrir, il faudra endurer une ascension de 1200 mètres de dénivelé  ! Au pied du col du même nom, le lac est bordé par le refuge de la Muzelle, qui n’hésitera pas à vous accueillir, pour un petit creux ou pour la nuit, si vous souhaitez faire perdurer ce moment.

Le départ de la randonnée se situe au niveau du village du Bourg d’Arud, attaquez directement par une montée qui vous mettra en jambe, jusqu’au lieu-dit de Laffreyete. Continuez par la suite vers le « Cerisier »,un groupe de maisons en ruine, où vous aurez la possibilité de remplir votre eau, et de pique-niquer en cas de petite faim. Continuez par la suite en direction du Lac de la Muzelle. Après être sorti de cette forêt, vous pourrez admirer de superbes cascades.

Ce sentier traverse ensuite le ruisseau de la Pisse et d’ici, la dernière montée se raidit avec des marches. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil derrière vous, pour observer la station des Deux Alpes. Après cette dernière étape, vous voici arrivé au refuge et au Lac de la Muzelle.

5. Lac d’Allos (Alpes de Haute-Provence)

Lac d'Allos. Photo Parc du Mercantour.
Lac d'Allos. Photo Parc du Mercantour.

Plongez au cœur du Parc du Mercantour, à plus de 2228 m d’altitude, pour faire face au plus grand lac naturel d’Europe, le lac d’Allos. Issu de la fonte des glaciers de l’ère quaternaire, le lac d’Allos atteint la profondeur de 48 mètres, avec une superficie de 54 hectares. Abritant de nombreux poissons tels que l’omble chevalier, le lac d’Allos, respecte la réglementation du Parc national du Mercantour. Autrement dit, il y est interdit de promener des animaux, de faire du VTT ou encore de faire du camping.

Les lacs d’altitude sont très vulnérables, avec peu d’oxygène et donc sensibles aux substances étrangères dangereuses. C’est pourquoi chaque geste de pollution dans cet environnement peut avoir une gravité plus forte qu’en basse altitude. Compte tenu de la forte fréquentation de ce lieu, il est conseillé de s’y rendre durant le mois de juin ou à la fin du mois d’août, pour espérer être plus au calme.

Pour se rendre sur les bords de ce joyau naturel, il vous faudra aller en direction du parking de Laus. Après être garé, vous êtes lancé dans une balade assez courte, toute balisée et sécurisée, de 1h30.

Si vous souhaitez allonger votre escapade, il est possible de partir de plus bas, depuis le parking de la Cluite (5h de marches aller-retour).

Au bord du lac, un refuge accueille les randonneurs le temps d’une pause, d’un repas ou d’une nuit.

6. Le Lac du Clou (Savoie)

Le Lac de Clou
Le Lac de Clou

Rendez-vous au parking de l’Echaillon, à côté de Sainte-Foy-Tarentaise pour débuter cette escapade. Partez en direction de Monal, petit hameau avec une vue prenante sur les glaciers de la Savinaz et de la Gurraz. Après ce hameau, vous tomberez face à la chapelle St-Clair. Suivez le sentier qui part à droite et virez dans la forêt de Mélèzes. Une fois arrivé en haut, il vous faudra descendre au pied du barrage et contourner ce dernier, en suivant un sentier qui monte directement aux chalets du Clou (en ruines aujourd’hui). Dernière grosse montée raide avant d’atteindre le lac, et vous arrivez dans un endroit semblable au paradis, avec une vue imprenable à 360° sur le lac et les montagnes.

7. Lac de Capitello et Melo (Corse)

Le Lac de Capiello
Le Lac de Capiello

Il n’y pas que le GR20 à faire en Corse. Faites une petite balade du côté de Corte dans la vallée de la Restonica, en Haute-Corse et venez découvrir les lacs de Capitello et Melo, deux lacs magiques, sous un soleil étincelant et une vue à couper le souffle. Des lacs bordés par la neige jusqu’à fin avril, attention aux glissades.

Au départ du parking de la D623 à partir de Corte, prenez le sentier qui part à droite, et suivez le sentier jusqu’au lac. À ce moment-là de la saison, il n’y a qu’un seul chemin accessible pour monter au lac, en raison de la neige encore présente, mais en plein été, il est possible de faire des boucles différentes en passant par l’ancienne bergerie de Melo.

Petit moment délicat juste avant l’arrivée, un petit passage avec des chaînes ainsi qu’une plaque de neige à passer à l’aide d’une échelle seront les deux étapes finales à franchir avant de terminer sur le premier lac devant vous, le lac de Melo. Poursuivez sur le même sentier et dans la continuité vous tomberez sur le deuxième joyau de la vallée, le lac de Capitello.

Attention ! Prenez en considération les passages délicats. Cette randonnée nécessite de bonnes chaussures, et est classée comme difficile. Ne la prenez pas à la légère. Cependant une fois arrivé sur les lieux, vous tomberez sur une merveille de la nature, avec un paysage à couper le souffle.

Des lacs de montagne, partout en France

D’autres lacs de montagne sont accessible partout en France, tel que le lac Blanc dans le Haut-Rhin, le lac d’Ayous dans les Pyrénées-Atlantiques, le lac de Port Biehl en Hautes-Pyrénées, les étangs de Bassiès en Ariège, le gour de Tazenat au Puy du Dôme. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des offices du tourisme, si vous souhaitez plus d’information sur les différents lacs.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour une superbe randonnée cet été, plus d'excuses, nouez vos chaussures et foncez découvrir des paysages uniques à côté de chez vous.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant