Ski et hélicoptère : l’héliski est-il autorisé en France ?

Où vont ces hélicoptères, qu’on observe parfois dans le ciel montagnard, autour des stations de ski ? Ne seraient-ils pas en train de transporter des skieurs veinards vers des spots cachés, des pentes vierges, prêts à labourer des versants intacts ? Si, au moment de vous poser cette question, vous êtes sur le territoire français, il y a de grandes chances que la réponse soit « non ». En effet, la pratique de l’héliski, c’est-à-dire du ski hors-piste après une dépose en hélicoptère, y est interdite depuis 1985 (ça vaut donc aussi pour la pratique de l’héli-VTT, certes moins épandue).

Valéry Giscard d’Estaing, opposant… et amateur de l’héliski

En effet, la loi Montagne (la loi n°85-30 du 9 janvier 1985, si vous voulez faire l’érudit sur le télésiège), stipule que « dans les zones de montagne, les déposes de passagers à des fins de loisirs par aéronefs sont interdites, sauf sur les aérodromes dont la liste est fixée par l’autorité administrative. ». On retrouve en effet quelques-uns de ces aéroports des cimes, comme à l’Alpe d’Huez, à Méribel ou à Courchevel.

Jusque dans les années 1980, il était en effet possible (mais loin d’être gratuit) de se faire poser en hélicoptère, comme le faisait la bande de Jean-Claude Duss (avec un D, comme Duss) dans « Les Bronzés font du ski ». Ou encore Valéry Giscard d’Estaing quand il skiait sur la face Nord du mont Blanc… alors même qu’en tant que Président de la République, il avait engagé l’interdiction de l’héliski pour des motifs de protection de l’environnement.

La pratique divise les skieurs. Photo Mountain Wilderness
La pratique divise les skieurs. Photo Mountain Wilderness

Interdit en France… mais pas chez nos voisins

Mais alors, pourquoi certaines destinations françaises proposent-elles toujours de l’héliski ? Et bien parce que, si la dépose est interdite sur le territoire français, elle ne l’est ni en Italie, ni en Suisse ni même en Espagne ou en Andorre. Il est donc possible, pour un groupe de skieurs partant d’une station française et encadré par un professionnel, de se faire déposer un peu au-delà de la frontière et de skier sur les versants étrangers des Alpes ou des Pyrénées… avant de revenir en France.

La consommation des hélicoptères pointée du doigt

Une pratique contre laquelle certaines associations se battent depuis longtemps, telle la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), ou encore Mountain WIlderness, au travers de sa campagne « Silence ». « Avec une consommation de l’ordre de 150 à 200 litres de carburant par heure, l’impact d’un hélicoptère en termes d’émissions de CO2 est insupportable pour l’environnement ! La pratique de l’héliski est un luxe que la planète ne peut plus se permettre », arguait récemment Mountain Wilderness dans un communiqué. L’association estime à 15 000 le nombre annuel d’héliskieurs en Suisse.

Pourquoi voit-on tout de même des hélicoptères en montagne ?

Pour autant, en montagne, la très grande majorité des hélicoptères qu’on voit passer, ou dont on entend résonner le bruit contre les parois des vallées, sont destinés à un tout autre usage. Si certains servent à réapprovisionner des lieux difficiles d’accès, comme certains refuges, ou à mener des travaux dans des lieux escarpés, la plupart sont dédiés au secours.

En effet, il n’est pas rare que des skieurs évoluant en hors-piste aient besoin d’aide, qu’ils soient blessés ou qu’ils se soient aventurés sur un mauvais chemin. Selon la zone sur laquelle ils se trouvent, le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM), des compagnies de CRS spécialisées ou encore les sapeurs-pompiers sont mobilisés pour leur porter assistance.

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant