Aux Contamines-Montjoie; une zone de quiétude réservée aux chamois et cerfs

Il n’est pas nécessaire de s’enfoncer bien loin dans la forêt pour trouver des chamois, des cerfs ou des chevreuils. Au cœur de l’hiver, ces espèces sont descendues des montagnes pour se protéger du grand froid. À l’entrée de la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, les spécialistes pensent qu’une centaine d’individus passe la saison blanche dans les tourbières de la Rosière.

« Une zone d’hivernage, c’est un endroit où, en se déplaçant un minimum, les chamois, les chevreuils et les cerfs, vont avoir le gîte et le couvert » explique Geoffrey Garcel, garde de la réserve naturelle. D’un côté le torrent de Tré-la-Tête pour s’alimenter en eau, de l’autre un espace relativement plat avec des ressources, les animaux ont peu à parcourir pour satisfaire leurs besoins essentiels. « Pour eux, c’est une zone idéale. Quand ils se déplacent, ils consomment beaucoup moins d’énergie que dans les pentes » détaille l’expert de la nature.

Des limites à ne pas franchir pour les randonneurs

Le site serait parfait s’il se situait loin de toute activité humaine. Mais juste en haut de la voie romaine des Contamines-Montjoie, à partir de Notre-Dame-de-la-Gorge, le secteur est bien fréquenté par des randonneurs à raquette et des amateurs de peau de phoque. Les uns et les autres se sentent souvent très vertueux quand ils pratiquent leur activité. Évoluant sans remontée mécanique à la seule force des mollets et de leurs bâtons, ils peuvent cheminer loin de toute zone urbanisée. Pourtant, fouler un espace naturel n’est pas sans incidence sur l’environnement et l’habitat de nombreuses espèces. Le gestionnaire de la réserve naturelle, Asters (le conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie), a donc choisi d’informer les pratiquants et de délimiter un périmètre à ne pas franchir.

Dans la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, la zone de quiétude des ongulés couvre un espace de 1 000 mètres de long sur 400 mètres de large. Photo Le DL /S.V.
Dans la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, la zone de quiétude des ongulés couvre un espace de 1 000 mètres de long sur 400 mètres de large. Photo Le DL /S.V.

La consigne est simple. À la vue des panneaux d’information puis des fanions délimitant un périmètre, il ne faut pas quitter le sentier. « Quand on approche de ces zones d’hivernage de la faune sauvage, dite zone de quiétude , on adopte un comportement plus discret. On évite de multiplier les traces en forêt. On évite de trop rentrer dans le milieu, en restant sur le sentier principal. » L’objectif est de limiter les sources de dérangement, qui occasionnent à chaque fois pour les animaux des déplacements qui les fatiguent.

Une centaine de chamois sur le secteur ?

« Il y a une quarantaine de fanions le long du sentier, sur environ un kilomètre » précise l’agent assermenté. Cette zone, sur ce plateau de la Rosière, fait également 400 mètres de large. Il n’y a pas de comptage précis en hiver indique Geoffrey Garcel. « Par contre, les observations, les traces, les pièges photos, nous renseignent sur la diversité d’animaux et d’espèces. On sait que l’on a cinq à six mammifères fréquemment ici, sans parler des oiseaux, avec les densités les plus importantes pour les chamois et les cerfs. C’est vraiment plusieurs dizaines de représentants par espèces. Moi je pense que c’est plus d’une centaine de chamois dans le secteur, même s’ils ne sont pas tout le temps-là. »

Permettre aux animaux de survivre à l’hiver

Aussi extraordinaire qu’il soit pour la faune sauvage, le site doit rester un espace paisible pour les animaux. En hiver, le visiteur peut-être une menace et met en péril la survie de la faune. « Quand on voit un chamois, il est déjà trop tard. Il a été dérangé et a nécessairement consommé de l’énergie inutilement » explique le garde, qui rappelle cette règle, parfois difficile à entendre pour des amoureux de la nature, avides de grands espaces et de rencontres impromptues.

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant