Céline Zanella, une monitrice de ski roue à Corrençon-en-Vercors

Son outil de travail, c’est le ski. Nordique l’hiver et à roulettes l’été. Pour la belle saison, Céline Zanella, directrice de l’ESF nordique Villard-de-Lans/Corrençon, a troqué son “pull rouge” contre un débardeur rouge, son uniforme de monitrice de ski roues. « C’est un métier assez atypique ! », sourit-elle, qu’elle exerce depuis huit ans environ. Atypique « parce qu’il nécessite un matériel très spécifique, qu’on ne trouve pas partout, et une infrastructure dédiée ».

Depuis 28 ans, elle est aussi monitrice de ski nordique. « L’enseignement du ski roue, c’est la suite logique de mon diplôme d’État du monitorat qui, lui, se passe l’hiver. L’été, on est dans la continuité ». Une « vraie chance » pour elle, qui vit et travaille à Corrençon-en-Vercors. « C’est un luxe de pouvoir exercer mon métier toute l’année là où j’habite. C’est aussi un complément d’activité quand les saisons hivernales sont un peu difficiles, comme ça a été le cas cet hiver », à cause du manque de neige. Parce que « souvent, quand on est moniteur de ski, ce n’est pas facile de trouver une activité professionnelle l’été. Les hommes sont souvent artisans, dans le bâtiment, la charpente… C’est difficile pour eux ».

L’Espace biathlon ski roue du Vercors compte 15 km cumulés de pistes, uniquement dédiés à cette pratique. Photo Le DL/Ma.B.
L’Espace biathlon ski roue du Vercors compte 15 km cumulés de pistes, uniquement dédiés à cette pratique. Photo Le DL/Ma.B.

Les trois moniteurs de ski roue de l’ESF (ils sont 15 l’hiver pour le ski nordique) évoluent dans un cadre unique, au pied des Hauts Plateaux et au milieu du golf de Corrençon, sur l’Espace biathlon ski roue du Vercors.

Le matin, la structure, qui compte 15 km cumulés de pistes (de la verte jusqu’à la noire), est réservée aux pratiquants de haut niveau (clubs, sportifs professionnels…) « et à partir de 11 heures, on y emmène le public pour des cours ». C’est en voiturette que la première partie du trajet se fait « et ça, les vacanciers adorent ! », sourit Céline.

La sécurité d’abord

Place ensuite aux choses sérieuses. « Parce que la sécurité, c’est la base », Céline s’assure que tout le monde est bien équipé : casque, gants, genouillères et coudières sont de rigueur. « Le démarrage se fait toujours dans des conditions stables et facilitantes » : une piste plate et même dans l’herbe les tout premiers instants, pour se familiariser avec le matériel : des chaussures spéciales, des skis roues et une paire de bâtons.

« Ce qui différencie l’enseignement du ski roue du nordique, explique la monitrice, c’est qu’on revoie les niveaux des gens à la baisse. Même s’ils nous disent qu’ils sont bons en ski de fond, on ne surestime pas leur niveau parce que là, on est sur du goudron et… on ne peut pas freiner ». Céline est là pour leur enseigner une technique permettant de ne pas prendre trop de vitesse (on écarte les skis pour faire mordre les gommes sur le goudron), « mais ça n’est pas aussi efficace qu’un chasse-neige, on n’a pas de carres. ».

Céline Zanella, monitrice de ski roue, est aussi directrice de l’ESF nordique Villard/Corrençon. L’été, elle troque son pull rouge contre un débardeur et des skis roues. Photo Le DL /Ma.B.
Céline Zanella, monitrice de ski roue, est aussi directrice de l’ESF nordique Villard/Corrençon. L’été, elle troque son pull rouge contre un débardeur et des skis roues. Photo Le DL /Ma.B.

Le public estival est « très familial. On a aussi beaucoup d’habitués qui reviennent d’une année sur l’autre, surtout pour les stages de biathlon » (lire par ailleurs), proposés par l’ESF.« Le gros avantage de ce métier, conclut Céline Zanella, c’est que les gens viennent sur la base du loisir. Ils sont dans un bon état d’esprit et on passe un moment festif, ludique et humain. Souvent, on partage un bon moment en famille, où on peut s’adapter au niveau de chacun ».
« Le biathlon est notre activité phare »

Avec le biathlon, ça cartonne

Le ski roue est accessible à partir de 8 ans. « Il faut un certain engagement, précise Céline Zanella. Il faut se sentir prêt à se lancer sur une piste goudronnée. C’est pourquoi on demande, si possible, quelques pré-requis en ski nordique ».

L’activité qui cartonne, c’est le biathlon. « On couple le ski roue avec le tir à 10 mètres ou 50 mètres ». Pour les plus jeunes, c’est carabine laser et pour les autres il y a de la carabine à plomb et le 22 long rifle. « L’infrastructure nous permet de proposer ces deux déclinaisons de tir. Là encore, on est très à cheval sur la sécurité ».

Des stages sont proposés tout l’été les lundis, mardis et mercredis pour les 8-14 ans. « C’est ce qui fonctionne le mieux », et les sessions ponctuelles marchent aussi très bien : « On peut venir en groupe et, pendant 2 heures, faire du ski roue et du tir à 10 mètres avec des carabines à plomb ».

Sur réservation. Tél. 04 76 95 82 26 et 06 86 93 71 48. Mail : espacebiathlonskiroue@vercors.org ; Espace biathlon ski roue du Vercors, Les Hauts-Plateaux, 1 080 route du Clos de la Balme, à Corrençon-en-Vercors

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant