Entre le ski et son parc aventure, Jonathan Tabey profite des Vosges à l’année

Il voit « la vie en Vosges ». Le slogan du massif va comme un gant à Jonathan Tabey (32 ans), originaire de Saint Maurice et toujours attaché à ses montagnes. Un enracinement rendu possible par sa pluriactivité, lui qui vit de ses deux passions. Lorsque les cimes blanchissent, il enfile sa tenue de moniteur de ski à l’ESF de Rouge Gazon et, lorsque la neige fond, il accueille les successeurs de Tarzan dans son parc aventure, au Ballon d’Alsace. « Ce sont deux activités qui se complètent parfaitement », apprécie Jonathan.

Une passion qui remonte

« Le parc aventure, c’est une passion qui remonte à longtemps. Depuis que j’ai 16 ans, je travaille tous les étés dans ce parc, que je possède désormais avec Julian Morel, mon meilleur ami », détaille-t-il. Il permet ainsi aux visiteurs de se déplacer entre les sapins, les hêtres et les épicéas, avec des ponts, des cordes et tout un tas d’obstacles à franchir, dans un parc à l’histoire familiale, puisque son père avait participé à sa construction. « On a été un peu fou de l’acheter pendant le Covid, mais finalement ça a bien marché depuis, parce que les gens avaient besoin de prendre l’air. »

Photo Collection Jonathan Tabey
Photo Collection Jonathan Tabey

« Aider les gens à dépasser leurs peurs »

« Ce qui me plait, c’est d’aider les gens à dépasser leurs peurs, à avancer dans le parcours pour profiter de l’activité. Mais j’aime aussi être en altitude, profiter de la vue magnifique qu’on a ici », explique le Vosgien. « Le Ballon d’Alsace est la dernière grosse montagne du massif vers le Sud, donc on voit les plaines, Mulhouse, Belfort et même les Alpes quand il fait beau. »

Enseigner le ski, « un rêve depuis tout petit »

S’il s’épanouit dans cette activité, au point de tester de nouvelles activités comme l’accro-bulle (une bulle géante dans laquelle on s’enferme avant de dévaler une pente en roulant dans tous les sens), il n’oublie pas pour autant son autre passion : l’enseignement du ski. « C’est un rêve depuis tout petit. J’ai toujours voulu être sur les skis et passer cette passion à tout le monde. » Ses moments préférés, ce sont ceux partagés avec les petits skieurs qui débutent. « J’adore être au Piou-Piou et montrer aux petits comment on fait. Ici, on n’a quasiment que des familles qui viennent. Quand ils deviennent de bons skieurs, ils vont souvent dans les Alpes. »

Moniteur de ski itinérant

Un chemin que Jonathan a dû faire lui aussi à plusieurs reprises, pour passer différentes épreuves de son Diplôme d’Etat de moniteur, qu’il a terminé au printemps 2023. Après avoir reçu sa médaille à Marseille, au sein de la promotion Olga Chappaz (la doyenne des moniteurs, dont nous vous racontons ici l’histoire), il comptait continuer à enseigner au Rouge Gazon. Malheureusement, malgré la neige qui est tombée sur la massif, la station restera fermée cet hiver, en raison d’une bataille judiciaire, ce qui l’obligera à s’exiler dans d’autres stations vosgiennes, par exemple au Ballon d’Alsace ou bien au Markstein. Il pourrait y retrouver Sophie, elle-aussi pluriactive en montagne. Et ainsi continuer d’exercer sa passion de la glisse, pour le plus grand bonheur de ses élèves.

Photo Collection Jonathan Tabey
Photo Collection Jonathan Tabey
PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant