Jeff, moniteur l’hiver et agriculteur l’été : « Vivre à l’année dans nos belles montagnes »

Entre le ski et l’agriculture, Jeff Lauzier a choisi de ne pas choisir. Au rythme des saisons, il adapte son activité entre l’enseignement du ski à l’ESF de Chaillol 1600, dans les Hautes-Alpes, et son activité d’exploitant agricole. En cette fin avril, il est à Avoriaz pour participer pendant une semaine au Challenge des moniteurs. Une compétition qui lui tient à cœur, lui qui est également coach au ski-club de sa station. Moniteur « depuis une bonne trentaine d’années », il est inscrit en catégorie VH4, celle réservée aux moniteurs entre 50 et 55 ans. « Un jeune premier » qui n’a pas perdu son âme de compétiteur.

Une nurserie pour les jeunes vaches

Une fois cette semaine de retrouvailles et de compétition derrière lui, il se consacrera à fond à son autre métier, celui qui ne s’arrête jamais : l’élevage bovin. « J’élève des génisses, c’est-à-dire de jeunes vaches, pour des exploitants de Savoie et de Haute-Savoie », précise-t-il. « Je travaille notamment avec des agriculteurs autour d’Annecy, et d’autres de la vallée de la Tarentaise, autour de Bourg-Saint-Maurice », explique-t-il.

 

Une étape importante avant la production du fromage

Les veaux (60 % de race Abondance et 40 % de race Tarentaise) lui sont confiés dans ces agriculteurs pour grandir dans sa « nurserie », dans les pâturages des Hautes-Alpes. Vers l’âge de trois ans, les génisses retrouvent leur terre natale et donnent du lait pour la fabrication de succulents fromages de montagne, comme le Beaufort, le Reblochon, la Tomme de Savoie ou encore l’Abondance. Des fromages vendus principalement en Savoie et en Haute-Savoie, mais qui s’exportent également sur les meilleures tables un peu partout en France.

 

« Vivre à l’année dans nos belles montagnes »

Pour Jeff, l’équilibre entre la belle saison et l’hiver est parfait, même s’il doit cumuler les deux activités tant que les pistes sont ouvertes, puisque le métier d’éleveur ne s’arrête jamais vraiment. « Ce sont deux métiers qui me permettent de travailler en extérieur, mais aussi de vivre à l’année dans nos belles montagnes. » L’hiver, il retrouve son plaisir de glisser, mais aussi le contact avec les touristes. « Ca permet de discuter, d’échanger et puis au niveau du ski-club, de faire progresser des jeunes. Quand j’étais tout petit, j’ai moi aussi découvert le ski de cette façon-là. » Un plaisir qu’il retrouvera dès l’hiver prochain, quand les premiers flocons tomberont. En attendant, une cinquantaine de génisses attendent impatiemment son retour dans le Champsaur et la belle saison, pour troquer l’étable

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant