« Le mont Blanc m’inspire profondément » : Thomas Crauwels, photographe de montagne en noir et blanc

Originaire de Belgique, c’est lors d’un voyage dans les Alpes suisses que Thomas Crauwels découvre sa vocation : la photographie de montagne. Alors âgé de 26 ans à l’époque, le passionné d’art quitte son pays natal pour passer ses journées entières en montagne, à admirer la splendeur des Alpes et à capturer leur beauté éternelle.

Au fil des années, Thomas Crauwels est devenu un guetteur de météo. Ses photographies possèdent toutes un point commun : celui de représenter une montagne pure et puissante qui se dévoile avant ou après une tempête de neige. Lorsqu’aucun montagnard n’ose s’aventurer dans les massifs alpins, Thomas Crauwels, lui, est seul dans ce milieu hostile pour capturer les quelques secondes séparant la tempête du beau temps.

 

« C’est une beauté unique »

Au fil du temps, il s’est donné une mission : celle de la protection de la mémoire des Alpes. Chacun de ses clichés est un souvenir qu’il souhaite transmettre aux générations qui n’auront pas la chance de découvrir les sommets enneigés et recouverts de glaciers.

Le photographe Thomas Crauwels vient régulièrement dans la vallée de Chamonix pour capturer les montagnes du massif.  Photo Thomas Crauwels
Le photographe Thomas Crauwels vient régulièrement dans la vallée de Chamonix pour capturer les montagnes du massif. Photo Thomas Crauwels

Bien qu’il photographie principalement les Alpes suisses, la ville de Chamonix attire l’œil de l’artiste. « Lorsque je suis arrivé à Genève en 2008, j’ai tout de suite aperçu ces géants de glace à l’horizon. Le mont Blanc m’inspire profondément avec sa face nord qui sublime mes clichés », s’exprime l’humble passionné, admirant le massif qui, selon lui, revêt l’allure des sommets himalayens. « Il suffit de se rendre dans le canton de Vaud pour voir l’immensité du massif du Mont-Blanc », poursuit Thomas Crauwels.

Mais, ce que le photographe aime mettre en lumière, c’est la verticalité des aiguilles de Chamonix : « C’est une beauté unique qui contraste avec le côté plus féminin du mont Blanc et des glaciers. »

En 2019, Thomas se noue d’amitié avec Vivian Bruchez, le skieur de pente raide de la vallée. Une cordée qui les emmènera régulièrement sur les cimes des Alpes à la conquête des plus beaux clichés.

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant