Le ski et la mode, une histoire pour le meilleur et pour le pire

« Oui, on avoue… »

Le mieux est peut-être d’avouer tout de suite. Et de ne pas s’enfermer dans le mensonge. On n’est jamais à l’abri d’une photo qui tomberait d’un album.

Avouer donc : oui, on a tous porté des tenues fluo dans les années 80 sur les pistes de ski. C’est l’époque qui voulait ça. Ben voyons. Elle a bon dos l’époque, mais pas forcément bon goût, ça se saurait. Du jaune, du violet, du vert, comme s’il en neigeait.

Mais qui a eu l’idée de ces combinaisons improbables, façon bonhomme Michelin, qui piquaient les yeux, même en plein brouillard ? Victimes de la mode, chantait Solaar.

Les années 80 ne nous ont rien épargné et resteront, à quelques rares exceptions près, une tragédie musicale et vestimentaire, même à la montagne où la brigade du bon goût avait, comme en ville sans doute, bien d’autres choses à faire.

Il ne faut pourtant pas résumer la mode dans nos montagnes aux seules années 80. L’histoire, comme les armoires, renferment aussi des  trésors. Jetez un coup d’œil aux années 60 – 70 et vous verrez Bardot en fuseau ou en pull rouge. Irrésistible.

Pour cette première semaine de vacances de Noël, on vous propose une série de reportages pour revisiter nos tenues, de la montagne à la ville.  La mode se démode, disait Chanel, le style jamais. Mouais…

Archives le DL
Archives le DL

Par où commencer ? « Au début du XXe siècle», pour l’historienne Nadine Chaboud.

Il faut remonter au début du XXe

« Il faut plutôt parler de montagne et pas seulement de ski car les sports d’hiver impliquent aussi la randonnée et l’alpinisme. Beaucoup de vêtements d’aujourd’hui découlent d’ailleurs de l’alpinisme. La doudoune notamment, inventée en 1931 par Pierre Allain. Il avait confectionné une veste de la même matière que son sac de couchage. Il faut rappeler qu’on a commencé à faire du ski dans les années 1910 et qu’il a fallu s’adapter car aucune tenue n’était alors prévue. À cette époque, en ville, on avait une représentation rigide du vêtement. Il était le reflet de l’âme pour les hommes et les femmes. Le caractère supposé des personnes était même vu et analysé en fonction de leurs vêtements. Alors qu’en montagne, on retrouvait ces mêmes personnes vêtues de lainages. »

Archives le DL
Archives le DL

« l’important était de s’habiller chaudement et pour cela, il fallait lâcher les considérations sociales »

« Le lainage c’est vraiment l’expression même de la descente du sport dans la ville. Jusque dans les années 20, porter un pull en lainage était intolérable, à part pour les ouvriers. La laine était synonyme de vulgarité, sauf pour les layettes et les sous-vêtements. La première fois qu’on a vu apparaître le lainage chez les gens aisés, c’est dans le sport. En 1907, des magazines présentent ainsi de longues vestes tricotées qu’on enfilait après le tennis. Le couturier Jean Patou crée même la première ligne pour le sport et notamment pour la championne Susan Lenglen. Il appelait ça des sweaters. On ne peut pas parler du ski et de l’alpinisme sans parler des autres sports. Et si les femmes ont pu porter le pantalon en ville, c’est surtout grâce au sport et notamment au vélo. On voit parfois, sur des affiches de Chamonix, des femmes skiant en robes longues, mais c’est une vision faussée, elles skiaient bien en pantalon. Au ski, l’important était de s’habiller chaudement et pour cela, il fallait lâcher les considérations sociales. »

Jane Birkin et ses bottes poilues, il fallait oser ! Archives Le DL
Jane Birkin et ses bottes poilues, il fallait oser ! Archives Le DL

Le fuseau, une invention clef

« Le fuseau a été inventé pour que le mouvement soit plus fluide, dans les descentes et pour la recherche de la vitesse. Et s’il a longtemps été rigide, Fusalp a inventé ce qui a permis aux skieurs de se plier, à savoir la bande élastique cousue à l’envers du tissu. Le sport a souvent été revisité par les couturiers, on a ainsi vu des fuseaux extrêmement fins dans de très jolies matières. Ce qui a donné un look irrésistible. Le fuseau est même resté longtemps dans le vestiaire du ski et y est revenu d’une certaine manière, parce que c’était ce qu’il y avait de plus pratique, surtout par rapport aux grosses combinaisons.»

Archives Le DL
Archives Le DL

Une histoire de silhouette

« Au début, la silhouette était plutôt fine car la matière utilisée était de la laine. Les pantalons étaient resserrés dans le bas par des grosses chaussettes et des guêtres. Et puis, après les années 70, les vêtements se sont mis à gonfler à l’extrême, au travers des inventions technologiques sur le nylon, le synthétique, avec un point culminant : les JO d’Albertville et ces combinaisons “spatiales”. J’ai toujours comparé le gonflement des silhouettes à la situation économique en ces périodes d’abondance. Dans les années 80, les couleurs flashy aussi sont arrivées avec l’apparition de la glisse et du surf. Il faut rappeler qu’à cette époque, la mode changeait sans arrêt. On se sentait démodé sur les pistes si on n’avait pas la bonne couleur. »

Archives Le DL
Archives Le DL

Le progrès en matière de tissu

« L’anorak a été inventé dans les années 50 avec un tissu polymère, qui permettait d’avoir chaud. Et cette invention est descendue dans la rue, rembourrée ou gonflée. Mais tout a changé avec la matière extraordinaire qu’est le Gore-Tex, qui compense ce gonflement et qui permet d’avoir chaud. Une seule membrane remplit toutes les qualités : respirer, être chaud et être imperméable.

L’avenir passera par le développement durable, surtout quand on voit l’impact carbone dû au textile. Les fabricants l’ont compris en proposant des lignes intemporelles et réparables. »

Article issu du Dauphiné Libéré

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant