Les Arcs visent les trois flocons verts et continuent les efforts environnementaux

Première station de Savoie à avoir été labellisée Flocon vert en 2020, et la seule à avoir décroché deux flocons verts, les Arcs poursuivent leurs efforts. « Nous nous sommes lancés dans la démarche en 2018 et ça nous a d’abord permis de nous organiser sur ces sujets, d’avoir une vraie action collégiale entre domaine skiable, mairie, élus et office de tourisme », explique Marion Grognet, en charge de la démarche Flocon vert à l’office de tourisme.

Privilégier la rénovation immobilière

Après avoir fait un état des lieux des points à améliorer, différentes actions ont été entamées. D’abord un moratoire sur la construction de nouveaux lits touristiques, pour arrêter de construire du neuf et privilégier la rénovation des lits existants. Puis une campagne de sensibilisation sur la mobilité : arrêt du partenariat automobile, élargissement des horaires du funiculaire avec diminution par trois du tarif et aller-retour offert en cas de venue en train. « L’impact le plus important pour une destination touristique, c’est le transport, des visiteurs comme des locaux. »

« En 2027, on envisage de ne plus damer la piste rouge du glacier de l’Aiguille rouge »

Commerçants et hébergeurs sont aussi impliqués. Le nombre de points d’eau a été multiplié sur le domaine pour permettre aux visiteurs de remplir leur gourde plutôt que d’acheter des bouteilles en plastique. « En 2019, l’observatoire de l’eau a été créé. On a toute une stratégie pour produire juste la neige dont on a besoin, et pas plus. En 2027, on envisage de ne plus damer la piste rouge du glacier de l’Aiguille rouge, pour ne plus abîmer la montagne.  »

Véhicules électriques et carburant HVO

Flotte de véhicules électriques, dameuses roulant à l’huile végétale, gares de départ ou d’arrivée rénovées énergétiquement, campagne de sensibilisation sur les déchets, zones de quiétude pour le tétras-lyre sont autant de pas en avant. « Malgré les actions concrètes et la signalétique, notre destination n’est pas forcément identifiée comme plus responsable par les clients », remarque Marion Grognet.

En 2024, le nombre d’indicateurs chiffrés, d’actions concrètes et des contrôles augmentent, les exigences aussi. « Ça nous challenge dans le bon sens. On espère rester au moins deux flocons et on vise les trois flocons. » Pour les décrocher, il faudra être bon partout et pas que sur les sujets environnementaux : dynamique sociale et culturelle, économie locale, gouvernance et gestion durable des ressources.

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant