Les vélos gravel, pour découvrir la montagne au-delà des routes goudronnées

Mix de vitesse et légèreté sur tous les terrains, peu de portage, le vélo gravel permet d’explorer de nouveaux espaces, via routes et chemins, et d’accéder aux cols par les sentiers. Les deux premières éditions de la Maurienne Gravel expérience l’ont démontré. « C’est l’avenir du vélo », juge Michaël Carminati, de Specialized Europe. Le fabricant de cycles, basé à Valence, a développé trois modèles spécifiques. « Ce n’est plus un marché de niche, c’est bon signe. On a une progression à deux chiffres des ventes, chaque année. »

Vététistes et routiers se réjoignent

La clientèle de la nouvelle discipline est très cosmopolite : vététistes qui se réorientent, néo-cyclistes qui commencent directement par le gravel, routiers qui fuient l’insécurité et la circulation… « Il y a un esprit de liberté, de polyvalence et pas de notion de compétition », poursuit Michaël. Etat d’esprit qui a séduit Jérôme Furbeyre, moniteur vélo en Haute Maurienne, converti au gravel depuis 2016. « Il permet la découverte d’espaces nouveaux. » Et les 300 km de pistes VTT de la Haute Maurienne favorisent un développement tous niveaux. « L’offre ne fait que commencer à s’articuler. Il y a du potentiel, avec les pistes militaires, les paysages… mais en altitude, c’est plus engagé, plus technique. »

Le gravel gagne les coeurs de cyclistes. Photo Axel Baudrand Specialized
Le gravel gagne les coeurs de cyclistes. Photo Axel Baudrand Specialized

Une nouvelle sorte d’itinérance « hors des sentiers battus »

Pas étonnant que la Haute Maurienne Vanoise mise sur l’activité pour rajouter une corde à son panel d’activités outdoor, à l’image de la montée de La Norma proposée dimanche dernier. « Tout est réuni, il y en a pour tout le monde et côté image, cette nouvelle sorte d’itinérance hors des entiers battus nous correspond bien avec des grands espaces et la liberté », estime Jérémie Silva, directeur de l’office de tourisme, qui liste les atouts.

« Une pratique en pleine explosion, un terrain qui s’y prête avec le patrimoine naturel et culturel (forts, refuges accessibles, tour du lac du Mont Cenis) et des professionnels motivés. » Voir une marque comme Specialized choisir le Mont Cenis pour présenter son dernier vélo « crédibilise notre choix et la destination ». Même s’il reste du travail. « Nous sommes en pleine structuration des acteurs locaux. Nous n’avons pas encore d’itinéraires balisés, mais les traces GPX existent pour les plus aguerris. »

Un mix entre route et VTT qui permet de passer partout. Photo Le DL/M.J.
Un mix entre route et VTT qui permet de passer partout. Photo Le DL/M.J.

La Maurienne premier territoire labellisé “Rando gravel”

Autour de Saint-Jean-de-Maurienne, l’office de tourisme Montagnicimes fait le même constat. Son travail a permis à la Maurienne d’être le premier territoire labellisé “Rando gravel” par la Fédération française de cyclotourisme. « On veut continuer à développer le vélo avec des itinéraires bis en toute sécurité et des expériences nouvelles (versants, patrimoine…). Ouvrir de nouveaux espaces, c’est magique. On a la chance d’avoir des pistes forestières, ça ne demande aucune infrastructure », reconnaît Pascal Favier, directeur de Montagnicimes.

Une brochure ( “Gravel au pays des aiguilles d’Arves”) est distribuée gratuitement, avec une dizaine d’itinéraires balisés et traces GPX. Dont une montée au col de la Madeleine par Montvernier et les hameaux du Fragnin et de La Colonne, puis la piste du Lac du Loup. Il y a même un ultra qui couvre toute la vallée avec un crochet en Italie (onze cols à plus de 2 000 m) à parcourir en huit jours. « Autour de valeurs comme le respect de l’environnement, plutôt que la compétition, l’état d’esprit correspond à l’avenir. Et le gravel électrique arrive… », conclut Pascal Favier.

Seul frein pour l’instant, il y a encore trop peu de matériel à la location pour donner envie à de nouveaux adeptes. En son temps, le VTT a connu les mêmes travers…

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant