Météo : les dictons populaires se confirment-ils? Un spécialiste nous explique

La météo de montagne est un domaine complexe et parfois imprévisible qui exige une attention particulière de la part des alpinistes, des randonneurs et de tous ceux qui explorent cette nature. Les conditions climatiques changeantes, les vents violents et les précipitations abondantes (même l’été) peuvent rendre les sorties en montagne périlleuses. Au fil des siècles, les populations vivant dans ces régions ont développé des dictons météorologiques, des expressions populaires transmettant des connaissances empiriques et des prévisions basées sur l’observation de la nature environnante.

Ces dictons météorologiques ont été transmis de génération en génération, apportant des indications précieuses sur les changements météorologiques. Ils sont le fruit d’une compréhension intime de l’environnement et peuvent varier d’une région à l’autre, reflétant la diversité des traditions religieuses et culturelles dans le monde.

Pourquoi les Gaulois craignaient que le ciel ne leur tombe sur la tête ?

L’idée que les Gaulois craignaient que le ciel ne leur tombe sur la tête peut être interprétée comme une exagération ou une caricature des auteurs romains pour dépeindre les Gaulois comme des personnes superstitieuses ou primitives. Il est possible qu’ils aient observé des rituels religieux gaulois qui étaient liés à des cultes du ciel ou à des divinités célestes, et qu’ils aient déformé ces pratiques dans le but de les dénigrer ou de les tourner en dérision.

Photo Adobe Stock
Photo Adobe Stock

En France, dans les Alpes, les Pyrénées : alors, ça “dictone” ?

Bien sûr, le célèbre proverbe qui dit que : « Rouge le matin, chagrin (ou la pluie est en chemin). Rouge le soir, espoir » est finalement assez logique. Si le ciel est clair à l’ouest, comme les perturbations circulent généralement d’ouest en est, le ciel va s’éclaircir. Ainsi, si le ciel est rouge le soir, le temps va s’améliorer. Par le même raisonnement, si le ciel est rouge le matin, le temps va se dégrader. Il y a équivalence de ce dicton dans la région Zermatt : « Morgen rot, Abend tot » (« Rouge le matin, mort le soir »), c’est-à-dire qu’il ne faut pas effectuer une course en montagne lorsque le ciel est rouge le matin.

Un dicton local à Chamonix affirme que lorsque « L’âne sur le mont Blanc se forme, du mauvais temps est en chemin ». À nouveau, ce dicton est parfaitement justifié car un vent fort en altitude engendre un nuage lenticulaire sur le mont Blanc. « Quand verte ne veut, mont Blanc ne peut » est un vieil adage de Chamonix qui signifie que lorsque l’altocumulus lenticulaire (aussi appelé “l’âne”) se forme uniquement sur le mont Blanc, cela indique juste le renforcement du vent en altitude. Mais si le nuage se forme également au-dessus de l’aiguille Verte, à ce moment-là, il y a fort risque de changement de temps.

Autre dicton avec lequel je suis complètement d’accord, lorsque « les montagnes sont trop proches » ou lorsqu’au bord de la mer, on voit nettement les îles au loin : c’est un juste signe de changement de temps. L’affaissement des poussières dans l’atmosphère provoque en effet une bonne visibilité avec l’arrivée d’un front perturbé.

À quel saint se rattacher ?

Les dictons météorologiques basés sur les saints du calendrier sont souvent basés sur des observations anecdotiques et des traditions populaires. Par exemple : « À la Saint- Médard, s’il pleut, il pleut quarante jours plus tard » est un dicton qui suggère que la météo le 8 juin (jour de la Saint-Médard) prédit le temps pour les 40 prochains jours. Cependant, il n’y a aucune base scientifique pour soutenir cette affirmation… Pour conclure, je voudrais vous inviter à observer et à regarder le ciel. Mais pour mieux comprendre les phénomènes météorologiques, il faut aussi se renseigner sur des sites météo de bonne qualité. Vous pouvez ainsi consulter des cartes, des animations satellites et radars, des bulletins météo…

En observant et en vous informant, vous pourrez mieux apprécier la beauté et la diversité du ciel, et peut-être même anticiper les changements de temps… « Si les outlines (contours) des nuages sont roses au lever du jour, prépare-toi pour une journée chaude, sans un nuage en retour. Mais si les outlines se colorent d’un gris menaçant, sors bottes et parapluies, car la pluie sera battante. »

Article issu du magazine Outlines

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant