Quelles sont les stations de montagne où l’immobilier est le plus cher ?

Vous avez toujours voulu acheter un bien immobilier en altitude ? Il est vrai que pouvoir disposer de son propre logement au pied des pistes a de quoi faire rêver (à moins que vous ne préfériez aller à l’hôtel). Faisons un petit tour d’horizon des prix pour voir.

A Val d’Isère, c’est plus de 12 000 € du m²

La palme de la station la plus chère revient à Val d’Isère, en Savoie. La station préférée de la bande à Jean-Claude Dusse est en haut de classement avec 12 260 € du m², selon les estimations de Meilleurs Agents, société spécialisée dans l’estimation immobilière en ligne. Si vous comptiez faire bâtir un chalet, il faut même tabler sur 18 240 €/m², ce qui en fait la quatrième ville la plus chère de France. De manière générale, une augmentation de 9,7% entre le 1er janvier 2021 et le 1er janvier 2022 dans les Alpes du Nord a été constatée par la société immobilière, sans doute en raison des conséquences de la crise sanitaire. Si on regarde sur les trois dernières années, l’augmentation a même été de l’ordre de 22,7%.

Courchevel et Megève suivent

A Courchevel et Megève, il n’y a pas que les télésièges qui grimpent. Les prix aussi, puisque la première se classe deuxième de ce classement avec 9 940 €/m² et Megève troisième juste derrière à 9 847 €/m². « La crise sanitaire agit comme un accélérateur des tendances existantes et le marché de l’immobilier dans les stations de ski en est le reflet », estime Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents. « L’engouement pour les Alpes du Nord – massif déjà très prisé par les ménages aisés et les investisseurs misant sur le tourisme d’altitude et les biens haut de gamme – s’est décuplé ces trois dernières années. Et s’est nettement intensifié en 2021 avec une hausse de près de 10%, soit près du double de la moyenne nationale sur la même période. »

Megève est dans le Top 3 des stations les plus chères en termes d'immobilier. Photo Simon Garnier
Megève est dans le Top 3 des stations les plus chères en termes d'immobilier. Photo Simon Garnier

Pyrénées, Jura, Vosges et Massif central plus abordables

Dans les Pyrénées, les prix grimpent aussi (+4,1%) mais restent raisonnables avec 2 437 €/m2 en moyenne. C’est à Saint-Lary-Soulan (3 469 €/m²), Cauterets (3 103 €/m²) et Les Angles (2 634 €/m²) qu’il faut débourser le plus. Tablant sur un prix moyen de 2 136 €/m², le Massif central est le massif le moins cher, quelques euros devant les Vosges (2 170 €/m²). C’est d’ailleurs dans ce massif du Nord-Est qu’on trouve la station la moins chère du pays. Il s’agit du Lac-Blanc, où les logements se négocient en effet à 1 269 €/m² en moyenne. Le Jura, enfin, est un poil plus cher, avec 2 614 €/m². La société immobilière précise qu’avec 80 000 euros, il est possible d’y acquérir un appartement de 31 m².

La station des Angles (2 634 €/m²) fait partie des plus chères des Pyrénées. Photo OT Les Angles
La station des Angles (2 634 €/m²) fait partie des plus chères des Pyrénées. Photo OT Les Angles
Auron, station la plus chère des Alpes du sud

Dans les Alpes du sud aussi, les prix augmentent, avec une progression de 7% en un an et de 15,4% ces trois dernières années. Mais cette partie du massif reste bien moins chère que la partie Nord (comptez en moyenne 2 877 €/m² pour vous offrir un bien). C’est à Auron que cela coût le plus cher (4 754 €/m²), un peu plus qu’à Montgenèvre (4 384 €/m²) où qu’à Serre Chevalier (3 949 €/m²).

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (132)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (20)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant