Châtel, La Bresse, Super-Besse… Les plus grandes tyroliennes des montagnes françaises

Planer au-dessus de la neige et glisser le long d’un câble, assis ou à plat ventre : l’expérience de la tyrolienne en hiver a de quoi faire rêver. D’autant que certaines permettent d’atteindre les 100 km/h, confortablement installé dans son harnais. S’il en existe des dizaines, on vous propose une sélection dans les départements de montagne.

1. A Châtel, on s’essaye au Fantasticable

En été, à Châtel, on peut survoler le hameau de Plane-Dranse à presque 100 km/h et jusqu’à 140 m de haut. Mais en hiver, c’est également possible pour 27€ par personne. A l’arrivée du télésiège des Rochassons, les skieurs peuvent en effet passer en mode écureuil volant, puisque cette découverte s’effectue à plat ventre dans les airs. Après 1200 mètres d’une descente forte en sensations, on récupère son matériel de ski pour repartir, comme si de rien n’était. A noter qu’on peut également s’y lancer en duo (le cumul des poids doit se situer entre 90 et 150 kg, avec maximum 40 kg d’écart entre les deux passagers).

A Arc 2000, on peut s'élancer assis ou bien à plat ventre, pour imiter les oiseaux. Photo Juliette Rebour
A Arc 2000, on peut s'élancer assis ou bien à plat ventre, pour imiter les oiseaux. Photo Juliette Rebour

2. A Orelle ou aux Arcs, ça décoiffe

En Savoie, il y a de quoi faire question tyrolienne. Casque sur la tête, on peut se rendre au sommet de la télécabine de Varet (au pied de l’Aiguille rouge), sur le domaine des Arcs, pour se lancer dans le vide sur une tyrolienne qui peut atteindre les 130 km/h ! Le tout en solo ou en duo, en position assise, ou bien à plat ventre en solo (55€ par personne). Idem à Orelle, avec une tyrolienne d’une minute 45 secondes qui a la particularité de débuter à 3230 m d’altitude et de proposer un distance maximale avec le sol de 250 mètres.

3. Orcières-Merlette et La Colmiane, des sensations fortes dans les Alpes du Sud

1870 mètres de long, 155 m de dénivelé depuis le départ jusqu’à l’arrivée : dans les Alpes du Sud aussi, on peut vivre le grand frisson dans les aires. Orcières-Merlette propose une minute trente secondes de descente, avec une vitesse de croisière de 130 km/h. L’activité est proposée à partir de 8 ans, à 40€ par personne (en plus du forfait de remontées mécaniques). Pour ceux qui ne skient pas, un pass à 10,50€ permet d’atteindre le point de départ.

Encore plus au Sud, on peut aller à La Colmiane, au cœur du Parc national du Mecantour. On peut y rider non pas une, mais deux tyroliennes ! D’une longueur cumulée de 2663m, ces deux lignes de 1879m et 784m permettent de survoler (en duo pour ceux qui le veulent), la station et ses lacs.

4. Dans les Vosges et le Massif Central, ça vole aussi !

Il n’y a pas que dans les Alpes qu’on peut s’envoyer en l’air. A La Bresse, en plein cœur des Vosges, c’est également possible grâce au Fantasticable de plus d’un kilomètre de long (accessible dès 6 ans et 25 kilos en solo). Même chose à Super-Besse (12 ans minimum), où la tyrolienne fonctionne toute l’année et permet de coupler, en hiver, ski et survol pour une double dose de sensations fortes.

5. A Chamrousse, la plus récente

La station iséroise dispose, depuis cet hiver, de la plus grande tyrolienne sur pylônes du monde. Elle mesure plus de 1 900 m et propose 600 m de dénivelé, avec deux pylônes de 30 m pour relancer la vitesse et des pointes à 90 km/h. Un incontournable pour les amoureux des sensations ! À tester seul ou à deux (avec une limite de poids à 120 kilos) en position assise. Le câble est tiré entre la Croix de Chamrousse et la station de Chamrousse 1650 / Recoin, pour deux minutes de sensations fortes… avec la vue sur Grenoble comme panorama.

6. A Valloire, la première tyrolienne intelligente

Capable de moduler sa vitesse pour augmenter ou adoucir les sensations, mais aussi de se recharger en électricité au cours de la descente, cette nouvelle tyrolienne possède un système est capable de remonter tout seul la pente, afin de se mettre en place au départ pour le futur client. En cas de coup de vent, il offre toutes les garanties de sécurité pour empêcher les clients de rester coincés sur le câble. A tester !

Plutot tyrolienne ou bobsleigh?

Et si vous préférez rester plus près du sol mais toutefois faire le plein de sensations fortes, sachez qu'il est également possible de faire une descente à fond la caisse en bobsleigh, du côté de La Plagne.

Pour en savoir plus sur cette activité, retrouvez notre reportage !

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant