Découvrez les légendes de la Pierre percée

Située aux confins de la commune de Pierre-Châtel, cette curiosité géologique est considérée comme l’une des sept merveilles du Dauphiné. Sculpté par l’érosion, ce monstre de pierre – un cargneule triasique – s’élève puis s’incurve en arc, offrant une arche naturelle haute de trois mètres en son centre.

De nombreuses légendes entourent ce lieu de balade facile d’accès depuis Pierre-Châtel (2km aller-retour, 270 m de dénivelé positif) ou la Motte d’Aveillans (6 km en boucle, 275 m de dénivelé positif). « On peut raconter bien des histoires, imaginer par exemple qu’il s’agit là de l’oreille d’une géante », souffle la conteuse Élisabeth Calandry. Certains affirment même qu’au solstice, les rayons du soleil qui traversent l’arche désignent une place magique !

« Mais la légende la plus connue est celle du Duc de Lesdiguières et du Diable », rappelle la conteuse. Le connétable de Lesdiguières, grand chasseur, aurait vendu son âme à Satan pour qu’un mur soit élevé autour de son château de Vizille et le gibier ainsi gardé près de lui.

Photo Capucine Girard
Photo Capucine Girard

Un pacte avec Satan

Fin stratège, il aurait fixé une condition au Diable : que l’enceinte soit construite le temps pour lui de faire le tour de son domaine à cheval. Le diable accepta et chargea son serviteur, le folaton, de l’ouvrage. Dès que le Duc partit chevauchant sa monture, une multitude de diablotins se mirent à l’ouvrage sous les ordres du folaton. Leur mur avançait aussi vite que le cheval. Mais juste avant que la dernière pierre ne ferme la muraille, le duc fit faire à son destrier un saut prodigieux par-dessus l’enceinte, rompant ainsi le pacte diabolique. Furieux, Satan expédia son folaton d’un coup de pied sur la colline des Creys ou il atterrit à quatre pattes, la tête sur le sol et se pétrifia.

Une vue panoramique 

Il expie depuis son forfait, sans doute étonné de voir tant de petits et grands passer par là. Le site est en effet très fréquenté. Véritable carte postale de la Matheysine, il offre une splendide vue panoramique.

« Excepté la Chartreuse, on voit tout. Le Taillefer, l’Obiou, le Dévoluy, le Vercors, Belledonne… », souligne Élisabeth Calandry. Le folaton apprécie-t-il cette place de choix ? La légende n’en dit mot.

Pratique

Pour en savoir plus : office de tourisme de la Matheysine, tél. 04 76 81 05 71.

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant