Découvrez les meilleurs skis de piste pour femmes de l’hiver 2023-2024

Voici la catégorie reine pour des reines ! Cette sélection de skis de piste femme 2024 est axée à fond sur la performance (ce n’est pas pour nous déplaire). Parmi les 18 skis testés, deux familles se sont distinguées avec de la performance pure d’un côté et de la performance un peu plus accessible de l’autre. Et vous, de quel côté penchez-vous ?

Atomic – Cloud C11 Revoshock Light (164 cm)

L’élégant modèle phare de la marque autrichienne revient sur ces tests 2024 avec, sans surprise, une vraie maîtrise du programme piste. Son point fort : une accroche sans faille qui donne de vraies sensations de puissance. S’il demande une certaine prise en main, notamment en entrée de virage pour compenser une spatule qui surprend au premier abord, on retrouve sous le pied tous les ingrédients pour enchaîner les virages à pleine vitesse. Un peu moins à l’aise en dérapage, le Cloud C11 pêche un peu par sa maniabilité, mais une fois en conduite coupée il excelle dans la réalisation de petits virages en rythme. Les testeuses recommandent ce ski aux skieuses intermédiaires à expertes, avec un ski assuré et une certaine appétence pour la vitesse.

Atomic
Atomic

Prix de vente conseillé : 900€ avec fixations X12GW

Rayon : 13,10 m (157 cm)

Tailles dispo : 143, 150, 157 et 164 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 4/5

Blizzard – Phoenix R14 Pro (170 cm)

Avec sa technologie Active Carbon Armor conçue pour absorber les vibrations et son noyau bois comportant deux plaques de titanal, le Phoenix R14 s’affiche inchangé sur ces tests 2024. Dans un registre de top performance on retrouve un ski d’une efficacité redoutable, accrocheur, nerveux et fiable. Certainement pas le plus facile à mettre en courbe, il est fait pour celles qui aiment faire chauffer les cuisses et pousser leur matériel dans ses retranchements, avec à la clé de belles sensations de puissance. On regrette par contre son manque de vivacité, qui lui fait défaut dans les variations de rythme, et lui donne un caractère un peu “pataud” lorsqu’il s’agit de jouer en petits virages. En bref, un ski sportif à conseiller à une frange de skieuses en forme et exigeantes.

Blizzard
Blizzard

Prix de vente conseillé : 900€ avec fixations TPX Demo

Rayon : 14 m (165 cm)

Tailles dispo : 155, 160, 165, 170 et 175 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3/5

Performances : 4,5/5

Dynamic – VR Evolution (164 cm)

Cocorico pour ce ski made in France, fruit de la renaissance de la marque légendaire ! Son look sportif vous interpelle au premier regard, mais la découverte ne s’arrête pas là. Le VR Evolution est un ski haut de gamme avec une construction bois et titanal inspirée des modèles course…et ça se ressent ! Prédestiné pour un style de ski engagé, on apprécie sa qualité de conduite et son énergie. Véritable félin, il aime l’accélération, de préférence sur neige dure et en grands virages. Difficile à déformer, il s’avère particulièrement exigeant sur terrain irrégulier, car une fois lancé dans les km/h il devient moins stable et sécurisant. Il s’adresse de toute évidence aux skieuses très techniques et persévérantes.

Dynamic
Dynamic

Prix de vente conseillé : 1150€ sans fixations

Rayon : 13 m (164 cm)

Tailles dispo : 157, 164, 170 et 176 cm

Fabriqué en Italie

Accessibilité : 2,5/5

Performances 4/5

Dynastar – E-Lite 9 (165 cm)

Troisième saison pour le petit bolide de chez Dynastar. Le E-Lite 9 affiche deux visages, un peu en mode on/off. À la fois intuitif, léger sous le pied et facile à conduire, il semble parfaitement adapté pour des skieuses intermédiaires en recherche de progression. Pour d’autres, il s’avère délicat à piloter et relativement exigeant. Lorsqu’on le bouscule il perd un peu de sa douceur et sature rapidement. S’il divise nos testeuses, il n’en est pas moins un ski vivant et très polyvalent qui aime virer en petits comme en grands virages. Équilibré et joueur, il semble savoir tout faire et plutôt bien à condition d’avoir réussi à le prendre en main. Ce Dynastar est un ski complet et évolutif qui fera le plaisir d’une majorité de skieuses en quête de plaisir sans conditions.

Dynastar
Dynastar

Prix de vente conseillé : 750€ avec fixations NX12 Konect GW

Rayon : 12 m (en 160 cm)

Tailles dispo : 155, 160 et 165 cm

Fabriqué en France

Accessibilité : 4/5

Performances : 3,5/5

Elan – Primetime n°5 (172 cm)

Remplaçante de la gamme Insomnia, voici une nouveauté chez Elan qui affirme son caractère d’entrée de jeu. Nouveau modèle mais fidèle à la fameuse technologie Amphibio (skis asymétriques), le Primetime n°5 s’inscrit comme le plus performant de la gamme. Difficile de passer à côté de son instinct de carveur tant il semble attiré par la prise d’angle. On le définit comme un ski solide, mais attention il va falloir s’employer pour exploiter son potentiel une fois sur la carre. Peu tolérant, il ne pardonne pas l’erreur et a tendance à s’emballer avec la prise de vitesse. L’accroche est clairement son point fort…mais également sa faiblesse, souvent ancré sur son rail dont il a bien du mal à sortir. Le Primetime est un ski directif et exigeant qui demande de la pratique afin d’en faire son allié.

Elan
Elan

Prix de vente conseillé : 899€ avec fixations EW 11.0 GW

Rayon : 12,5 m (158 cm)

Tailles dispo : 144, 151, 158, 165 et 172 cm

Fabriqué en Slovénie

Accessibilité : 2/5

Performances : 3/5

Fischer – The Cruv DTX WS (164 cm) / Palme de la performance

Avec sa nouvelle cosmétique, ce petit jouet de chez Fischer est un pur régal à skier ! Au démarrage il ne se montre pas des plus dociles à faible vitesse, mais dès les premières courbes glissées, cette petite bombe de vivacité ne vous laissera pas indifférente. Réactivité, stabilité, équilibre, on se sent en confiance, et progressivement emportée par l’envie de jouer, de découvrir un peu plus la personnalité de ce spécialiste du carving. Une belle surprise pour nos testeuses qui lui décernent la palme Performance. Les expertes devraient donc se régaler mais pas seulement, The Curv semble aussi être un bon partenaire pour les skieuses intermédiaires à la recherche d’un ski plaisir pour toutes.

Fischer
Fischer

Prix de vente conseillé : 830€ avec fixations RSX 11 GW

Rayon : 13 m (164 cm)

Tailles dispo : 150, 157, 164, 171 et 178 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4/5

Performances : 4,5/5

PALME DE LA PERFORMANCE

Head – eSuper Joy (163 cm)

Cette saison chez Head, la fameuse gamme Joy présente un petit nouveau sous le nom de E-Super Joy avec ses 75 mm au patin. Changement radical au niveau design avec ce look très sobre et féminin, on aime bien. Sur la neige il ne diffère guère de ses prédécesseurs, plutôt confortable dans son programme de ski tranquille pour les skieuses intermédiaires. Assez léger sous le pied, on apprécie sa maniabilité, qui le rend très intuitif pour enclencher les premiers virages. Assez progressif, il fait également preuve de beaucoup de douceur, très agréable notamment dans les reliefs irréguliers. Son accroche limitée en revanche dissuadera la skieuse de le pousser sur neige dure et dans les pentes importantes. Mais on a là un ski pour prendre du plaisir au quotidien pour un minimum d’effort. Concept plutôt sympa !

Head
Head

Prix de vente conseillé : 700€ avec fixations Joy 11 GW

Rayon : 14 m (163 cm)

Tailles dispo : 143, 148, 153, 158, 163, 168 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3/5

Performances : 3/5

K2 – Disruption MTI W (160 cm)

Voilà un modèle qui fera changer d’avis celles qui croient qu’un ski lady est plus mou et léger que performant. Selon la marque K2, aucun compromis n’est fait sur la conception top qualité de ce ski spécifiquement conçu pour les femmes. Le Disruption dégage avant tout un sentiment de puissance, avec une tenue de courbe sans faille dès lors que le virage est enclenché. Nous nous sommes toutes accordées pour dire qu’il faut un ski actif et engagé pour parvenir à dompter ce ski dont l’accroche tellement présente ne permet pas d’envisager une conduite tranquille. Sa spatule agressive et sa faible capacité à déraper le rendent très exclusif, d’autant qu’il peine dans l’enchaînement des virages serrés. Son programme est plutôt typé géant, pour les expertes qui n’ont pas peur de la vitesse !

K2
K2

Prix de vente conseillé : 800€ avec fixations ERC 11 TCx

Rayon : 14,7 m (160 cm)

Tailles dispo : 146, 153, 160 et 167 cm

Fabriqué en Chine

Accessibilité : 2,5/5

Performances : 3/5

Kästle – Quartz 72 (162 cm)

Le Quartz 72, à la géométrie propre à la marque Kästle avec sa technologie Hollowtech, est un nouvel arrivant dans nos tests. Sur le papier, ses lignes de cotes rappellent le DX 73 mais la construction semble belle et bien unique. Sa spatule allégée donne en effet une agréable impression de légèreté, et le ski rentre en virage avec une facilité déconcertante. En cours de conduite, son équilibre semble en revanche plus aléatoire, encourageant la skieuse à ajuster sa position pour se sentir plus en maîtrise sur ce ski. Meilleur en petites courbes, le Quartz 72 s’adresse avant tout aux novices plus adeptes du ski balade que de la vitesse, qui apprécieront sa maniabilité et sa facilité de pivot.

Kästle
Kästle

Prix de vente conseillé : 750€ avec fixations ELW 11.0 GW

Rayon : 15 m (162 cm)

Tailles dispo : 144, 150, 156 et 162 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4/5

Performances : 2,5/5

Lacroix – Pearl 74 (164 cm)

Une première dans nos sélections piste femmes pour la marque haute couture du ski. On chausse le Pearl 74 avec une curiosité singulière. Son design strass et paillettes pourrait laisser penser à un ski pour la cinquantenaire adepte du ski-terrasse, mais il n’en est rien ! On a sous les pieds de vraies barres à mines prêtes à découper la glace. « Attention au brushing, ça décoiffe ! », diront nos testeuses sous l’effet de la surprise. Sa largeur apporte une grande stabilité et son léger rocker avant le font plonger dans la courbe sans trop de difficulté malgré la rigidité du ski. En revanche, ne pas s’attendre à un partenaire confort, il met au défi la skieuse qui doit être super juste pour ne pas se laisser dominer par sa fougue. Un ski équilibré et plaisant mais sacrément sportif, pour les skieuses exigeantes sur tous les plans.

Prix de vente conseillé : 1390€ avec fixations

Rayon : 14 m (164 cm)

Tailles dispo : 154, 164 et 172 cm

Fabriqué en Italie

Accessibilité : 2,5/5

Performances : 3,5/5

La Fabrique du Ski – Cœur de Glace (165 cm)

Ce nouveau Cœur de Glace sorti des ateliers de la marque iséroise s’affranchit désormais des codes GS ou SL et se présente comme un pur piste polyvalent. On apprécie son look frais et coloré et la qualité des finitions du produit qui en disent long sur le savoir-faire du fabricant. Son shape est étonnant pour un ski de piste, avec sa large spatule nettement relevée. Lourd au pied, il attise la méfiance, mais c’est un ski qui tient la route et démontre vite des qualités d’accroche surprenantes. Il aime s’élancer avec grande vitesse dans de longues courbes coupées, alors il devient sécurisant et l’on peut ressentir un retour d’appui sympathique, mais manque de tolérance pour en faire un ski grand public. Skieuses novices s’abstenir !

La Fabrique du Ski
La Fabrique du Ski

Prix de vente conseillé : 1250€ avec fixations Look Rockerace

Rayon 12,5 m (165 cm)

Tailles dispo : 155 et 165 cm

Fabriqué en France

Accessibilité : 2/5

Performances : 3/5

Nordica – Belle DC 78 (168 cm)

Cette année Nordica nous propose comme à son habitude un joli produit au design résolument féminin, sur un modèle à 78 mm au patin, soit le plus large de notre catégorie. Loin d’être un frein à son évolution sur piste, il donne même une impression de légèreté une fois chaussé. Progressif et régulier, il nous emmène dans une danse de courbe en courbe tout en fluidité, aussi à l’aise en petits ou grands rayons, de transitions en conduite coupée ou dérapée, un pur régal. En le poussant un peu, il devient de plus en plus joueur et généreux en énergie, mais on apprécie aussi le skier pépère tout en contemplant le paysage. Le Belle DC 78 est un super compromis entre facilité et puissance, un ski grand public qui s’apprivoise sans mode d’emploi.

Nordica
Nordica

Prix de vente conseillé : 699,99 € avec fixations TP2 Light 11 FDT

Rayon : 12,2 m (156 cm)

Tailles dispo : 138, 144, 150, 156, 162 et 168 cm

Fabriqué en Ukraine

Accessibilité : 4/5

Performances : 4/5

Rossignol – Nova 14 Ti (167 cm) / Palme de l’accessibilité/performance

Les années filent et le temps passe sur le Nova sans, semble-t-il, l’effleurer. Toujours aussi jeune dans l’âme, ce ski cocorico méritait bien une récompense, si ce n’est pour ses performances, au moins pour sa constance. Toujours aussi polyvalent, il régale toutes celles qui le chaussent sans leur demander la lune. Un simple clic et c’est parti pour une tranche de plaisir. Au programme : conduites coupées ou dérapées, grands ou petits virages, pistes plates ou terrains inclinés, rien ne lui fait peur et les transitions se font dans le plus naturel des styles. Les pointilleuses aimeraient le voir un peu plus dévergondé, bien que, léger dans son pilotage, on en fait ce que l’on veut, quel que soit son physique et son niveau, Et ce n’est pas pour nous déplaire. Bonne chance pour trouver mieux !

Rossignol
Rossignol

Prix de vente conseillé : 780€ avec fixations NX12 Konect GW

Rayon : 13 m (160 cm)

Tailles dispo : 153, 160 et 167 cm

Fabriqué en Espagne

Accessibilité : 4,5/5

Performances : 4,5/5

PALME DE L'ACCESSIBILITE-PERFORMANCE

Salomon – S/Max n°12 (169 cm) / Coup de cœur

On pourrait craquer pour le S/Max n°12 rien que pour son design, avec sa fière allure, ses couleurs noir et or et ses détails très réussis. Et pourtant, c’est encore pour sa personnalité sur la neige qu’on le préfère ! Coup de cœur non dissimulé de nos testeuses, il donne le sourire et c’est pour ça qu’on l’aime. Qu’importe votre style ou votre humeur, tailler des courbes avec lui devient naturel et les changements de rythme une évidence. C’est un ski bien équilibré, solide sous le pied, qui accélère fièrement lorsqu’on lui donne de l’énergie et même pas besoin pour cela d’avoir les cuisses d’une championne. Pas de limites, ce S/Max est aussi habile dans ses conduites coupées dans le raide que dans des virages pivotés en douceur, un ratio accessibilité / performance à faire pâlir la concurrence !

Salomon
Salomon

Prix de vente conseillé : 750€ avec fixations Z12GW

Rayon : 11 m (162 cm)

Tailles dispo : 148, 155, 162 et 169 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 5/5

Performances : 4,5/5

COUP DE COEUR DE LA REDACTION

Scott – Pure Piste 77 (167 cm)

Pour sa deuxième année sur le marché, le Scott Pure Piste 77, ski unisexe avec une conception inspirée des lignes freeride de la marque et ses renforts carbone et titanal, se distingue déja dans cette catégorie de skis de piste femme. Si son accroche est convaincante, il suppose un pilotage du genre technique. Difficile à mettre sur la carre dans la neige douce lors du test, il est jugé instable et irrégulier au passage de la ligne de pente, ce qui n’est pas des plus rassurants en particulier dans des terrains plus raides. Une chose est sûre avec ce Pure Piste, il faut oser mettre de l’engagement et bien doser son effort pour parvenir à l’assagir. Il conviendra probablement mieux aux skieuses d’un bon gabarit et qui affectionnent les skis puissants et exigeants.

Prix de vente conseillé : 779,90€ avec fixations

Rayon 15 m (177 cm)

Tailles dispo 167, 177 et 184 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 2,5/5

Performances : 3,5/5

Stöckli – Montero AW (166 cm)

La gamme Montero de la firme Suisse s’étend cette année avec l’introduction de cette nouvelle version AW dans la gamme féminine. Présenté comme un ski de piste / all mountain, il est en effet légèrement plus large (et plus lourd) que l’ensemble de la sélection. On découvre un ski bien conçu, performant et plaisant, à condition d’avoir les capacités de l’exploiter. Assez physique, il demande d’être présente et équilibrée, mais lancé à grande allure il gagne en stabilité et procure de belles sensations de vitesse. Seul bémol, on regrette son manque de polyvalence, maladroit dans les petits virages. Un ski de caractère fidèle à l’ADN Stöckli, généreux mais exigeant pour les skieuses avancées qui sont prêtes à lâcher les watts et déjouer la gravité.

Prix de vente conseillé : 1099€ sans fixations

Rayon : 16 m (166 cm)

Tailles dispo : 150, 158 et 166 cm

Fabriqué en Suisse

Accessibilité : 2,5/5

Performances : 4/5

Völkl – Flair 76 (161 cm)

Nouvelle cosmétique pour le Flair 76 qui se revendique comme un ski spécifiquement conçu pour les femmes. Léger, très maniable et doté d’une construction bois en chants partiels, le Völkl est un ski dédié à la progression. Avec un peu d’application en sortie de virage, il s’engage dans une conduite stable et évolutive. Il ne faudra néanmoins pas vouloir l’emmener dans un concours de courbes en cadence car le ski sature si on met trop d’intensité. Souple, avec un certain manque de pep’s pour les skieuses expérimentées, le Flair est en revanche une bonne option pour celles qui veulent pouvoir skier dans la durée sans s’épuiser, dans le plaisir d’une glisse en toute sérénité.

Völkl
Völkl

Prix de vente conseillé : 480€ avec fixations Marker Vmotion 10

Rayon : 14,2 m (161 cm)

Tailles dispo : 147,154 et 161 cm

Fabriqué en Allemagne

Accessibilité : 4/5

Performances : 3/5 

Wedze – Boost 900R-STR (161 cm)

Lignes de côte élancées et rayon de courbe d’à peine 12 m, tout prédestine le Boost 900R-STR aux virages courts (STR signifiant short turn). Et comme les années précédentes, il fait l’unanimité et devient une valeur sûre au sein de sa catégorie. Rassurant, solide et équilibré, on n’en finit pas de le sublimer de qualités, pour son comportement très agile qui permet de le skier sur un mode très instinctif, tout autant que son côté progressif qui en fait un bel allié dans la progression. Comme une évidence, il remporte à nouveau la palme du meilleur cruiser ! Mieux vaut en revanche rester dans son programme cible, soit les petites courbes, car il s’emballe rapidement à vitesse élevée et perd un chouilla son côté fun. Facile d’adoption, on salue la performance de ce ski qui à ce prix-là devrait séduire un large public de skieuses.

Wedze
Wedze

Prix de vente conseillé : 390€ avec fixations NX12 Konect

Rayon : 11,9 m

Taille dispo : 161 cm

Fabriqué en France

Accessibilité : 4/5

Performances : 4,5/5

Palme du Cruising

Comment les tests Ski Chrono sont-ils rédigés?

Petit point de méthodologie… Pour réaliser ces tests, Ski Chrono réunit durant une semaine un panel de testeurs et de testeuses qui passent chaque ski au crible. La plupart d’entre eux sont des moniteurs et des monitrices de l’ESF, habitués à skier tout l’hiver dans toutes les conditions. Chacun remplit une fiche après sa descente, avant un débriefing en commun où l’on détermine à qui on conseille tel ou tel ski, pour quelle pratique il est fait et quels sont ses points forts et ses points faibles. Pour cette catégorie, les skis ont même été testés « à l’aveugle », c’est à dire avec du scotch noir sur les planches pour que la marque n’influe pas sur le ressenti !

Coup de cœur : Le meilleur ski de la sélection, tout simplement, qui fait l’unanimité auprès des testeurs.

Palme de la performance : Le ski le plus efficace et le plus performant, exigeant techniquement et physiquement.

Palme de l’accessibilité-performance : Le meilleur rapport entre la facilité d’utilisation et les performances du ski, offrant une mage de progression importante

Palme du Cruising : Un ski qui arrive à conjuguer performance e plaisir : des modèles accessibles et performants, davantage tournés vers une pratique plaisir

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant