Découvrez les meilleurs skis de randonnée pour hommes de l’hiver 2023-2024

C’est bien connu, le ski de rando, ça rend beau ! Alors on n’hésite plus une seule minute, on se plonge dans ces tests que nous avons pris soin de vous concocter sur les neiges d’Arêches-Beaufort, la Mecque de la discipline, pour sélectionner la paire de skis 2023-2024 qui vous ressemblera et vous ouvrira les portes de la montagne au sens large. Lisez-bien chaque test car toutes les paires que nous avons testées ont leur petit caractère… comme nous tous, non ?

Atomic – Backland 89 SL (176 cm)

Affublé de sa terminaison SL pour “Super Light”, ce nouveau venu dans la ligne Backland est un ski de compromis idéal pour le programme qui nous intéresse. Un ski polyvalent mais qui ne s’offre pas au premier venu ! S’il dispose d’une stabilité remarquable pour un ski de rando, ce n’est pas pour lambiner. Son niveau de performance est plutôt une invitation à un ski sportif qui nécessite un bon niveau technique notamment pour dompter un talon raide et des entrées de virage à travailler. Plus à l’aise sur les grandes courbes que les évolutions en terrain technique, il se montre à son avantage sur toutes les neiges et pourra même s’envisager en pente raide. Un bon ski de montagne, léger à la montée, rassurant et fiable à la descente.

Atomic
Atomic

Prix de vente conseillé : 699,99 € sans fixations

Lignes de cotes : 124 - 90 - 112

Rayon : 17,4 m

Tailles : 162, 169, 176 et 183 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 220 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 4 / 5

Black Crows – Camox Freebird (178 cm)

OK, ce n’est pas le plus léger de la sélection mais le Camox Freebird a des arguments à faire valoir ! En premier lieu, son accessibilité et son caractère « plug & play » : vous le chaussez et ça fonctionne ! Stable, maniable et bon dans la neige fraîche, il se pilote facilement et présente une souplesse bien dosée pour un caractère accueillant. Si sa carrure est la plus imposante de notre sélection, il se trouve malgré tout totalement à sa place dans un programme rando polyvalent mais avoue ses limites sur les revêtements durs et cassants. Le Camox Freebird est un ski qui ne casse pas les cuisses à la descente, ni le chrono : un modèle de tolérance pour les skieurs bons à confirmés pour progresser à leur rythme. 

Black Crows
Black Crows

Prix de vente conseillé  : 799,95 € sans fixations

Lignes de cotes : 136 - 95 - 114

Rayon : 17 m

Tailles : 157, 164, 171, 178, 183 et 188 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 475 g

Fabriqué en Ukraine

Accessibilité : 4 / 5

Performances : 3 / 5

Black Diamond – Helio Carbon 88 (172 cm)

Vous aimez godiller ? Et bien voilà un compagnon de choix ! Le Helio Carbon a en effet de l’énergie à revendre grâce à son noyau qui conjugue bois de paulownia et fibre de carbone. Un résultat vraiment sympa pour les skieurs toniques qui apprécieront sa capacité à renvoyer de l’énergie en talon, comme un ski de slalom ! (Oui, on abuse un peu) Très accessible dans les faits, on ne saurait trop le conseiller aux skieurs confirmés et sportifs qui ont un minimum de technique pour justement jouer de son caractère pêchu. Léger et maniable, plus à son aise sur les virages courts et les évolutions techniques, il peut globalement tout faire. Il ne lui manque qu’un peu plus de solidité à la descente pour combler les experts.

Black Diamond
Black Diamond

Prix de vente conseillé : 700 € sans fixations

Lignes de cotes : 120 - 88 - 111

Rayon : 18 m

Tailles : 152, 161, 170 et 179 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 290 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4 / 5

Performances : 3 / 5

Blizzard – Zero G 95 (178 cm)

Le Zero G 95 est bien connu de nos services depuis sa première mise en circulation à l’hiver 2016-2017. Entre-temps, le redoutable ski de rando performance qu’il était s’est mué en un ski de plus en plus accessible, au détriment de son côté sportif. Reste aujourd’hui un ski polyvalent, bon dans tous les registres mais qui nous laisse sur notre faim en termes de performances. Réservé aux bons skieurs polyvalents, il demande tout de même un certain niveau technique notamment lorsque les conditions ne sont pas simples. Raide, son effet spatule en entrée de courbe est quasiment nul et demande donc une véritable attention. Il faut vraiment le travailler pour lui redonner l’énergie qu’il nous rendait si bien avant…

Blizzard
Blizzard

Prix de vente conseillé : 800 € sans fixations

 Lignes de cotes : 127 - 94 - 111

Rayon : 22 m

Tailles : 157, 164, 171, 178 et 185 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 260 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 3 / 5

Dynafit – Blacklight 88 (172 cm)

Quatrième hiver pour ce Blacklight 88 qui se définit comme le ski le plus universel de la gamme Blacklight qui compte un 80 et un 95. Dédié aux skieurs de niveau intermédiaire, il nous a laissé une impression étrange avec une déformation en flexion répartie de manière peu homogène. Il en résulte une maniabilité délicate à tous les étages du virage : on a du mal à négocier l’entrée et du mal à garder la courbe. Le ski est encombrant parce qu’on n’arrive pas à en faire ce que l’on veut. À réserver aux randos sur terrains faciles et aux conditions de printemps dans lesquels il se montre plus à son avantage. Si à la montée son poids permet de tout envisager, sa skiabilité ne l’autorise pas à sortir trop loin des sentiers balisés. Pas facile à cerner !

Dynafit
Dynafit

Prix de vente conseillé : 800 € sans fixations

Lignes de cotes : 123 - 88 - 111

Rayon : 18,5 m (172 cm)

Tailles : 158, 165, 172 et 178 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 140 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 2 / 5

Performances : 2,5 / 5

Dynastar – M-Tour 90 (177 cm)

Que d’éloges pour ce M-Tour 90 ! Déjà récompensé sur nos tests l’an dernier (même taille) avec la même Mention spéciale polyvalence, nous avons choisi de lui laisser sa couronne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il fait l’unanimité ! Un vrai tombeur qui s’adresse aux skieurs perfectionnés jusqu’aux experts. Vraiment facile à utiliser, il suffit de l’engager dans la pente pour que la magie opère avec une faculté assez dingue à tout pouvoir faire facilement : petits ou grands espaces, vitesse ou évolution tranquille, toutes neiges tout terrain… Même pas un petit reproche à lui faire ? Si : il manque un peu de caractère. En fait, c’est un ski qui ne surprend pas, ce qui dans 99% des cas est… une qualité !

Dynastar
Dynastar

Prix de vente conseillé : 600 € sans fixations

Lignes de cotes : 120 - 90 - 110

Rayon : 18 m (178 cm)

Tailles : 157, 167, 177 et 185 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 350 g

Fabriqué en Espagne 

Accessibilité : 5 / 5

Performances : 5 / 5

Mention spéciale Polyvalence

Elan – Ripstick Tour 88 (177 cm)

Pas la peine d’y passer la matinée, on sent dès les premiers virages que ce Slovène est un ski puissant et à classer au rayon “rando-performance” ! Logiquement peu accessible (mais pas intouchable non plus), le Ripstick 88 étonne par son côté exigeant et puissant. Il aime particulièrement les grands espaces et passerait presque pour un freerando plus qu’un 50/50 malgré sa carrure standard. Les entrées de courbes sont physiques mais le ski sait rendre l’énergie qu’on lui donne. Avec sa stabilité, on se sent prêt à attaquer les terrains les plus minés sans détour. C’est un ski polyvalent, homogène, performant, mais à ne pas glisser sous toutes les semelles… Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenus !

Elan
Elan

Prix de vente conseillé : 649 € sans fixations

Lignes de cotes : 128 - 88 - 108

Rayon : 17,6 m

Tailles : 148, 156, 163, 170, 177 et 184 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 370 g

Fabriqué en Slovénie

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 4,5 / 5

Faction – La Machine 1 Micro (170 cm)

Deuxième saison pour la gamme Machine qui court de 91 à 126 mm au patin (vous avez bien lu). On se contentera de tester le modèle le plus étroit de cette gamme au style on ne peut plus sobre et au programme très atypique dans notre sélection rando. Cette Machine Micro est en effet totalement orientée vers l’accessibilité avec une maniabilité de malade idéale pour les jeunes randonneurs qui veulent s’amuser. À l’inverse, la stabilité et l’accroche lui font cruellement défaut ce qui ne pousse pas à trop engager. La vitesse n’est pas son truc, c’est comme ça. Facile et facilitant, il présente un intérêt pour les jeunes randonneurs débutants qui veulent miser sur la facilité, le plaisir et le fun avant tout. Un modèle qui ne se skie pas mais qui se ride !

Faction
Faction

Prix de vente conseillé : 799 € sans fixations

Lignes de cotes : 120 - 91 - 111

Rayon : 17 m (170 cm)

Tailles : 163, 170 et 177 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 230 g

Fabriqué en Autriche 

Accessibilité : 4,5 / 5

Performances : 2,5 / 5

Fischer – Transalp 86 CTI (176 cm)

Nouveauté 2024, le Transalp 86 CTI s’inscrit pleinement dans un programme polyvalent, entre montée et descente. Son poids contenu permet d’envisager de longues soties sans craindre d’y laisser ses cuisses pour se réserver et se faire plaisir à la descente avec un comportement sain et polyvalent. Rien ne ressort vraiment de ce ski et c’est justement ce qui fait sa force : son homogénéité. À la fois stable et performant, il met en confiance pour affronter toutes les situations. Son flex bien réparti le rend agréable à piloter, peu importe le terrain. Un ski idéal pour progresser, destiné aux skieurs de niveau intermédiaire à bon en quête d’un compagnon de route solide et fiable.

Fischer
Fischer

Prix de vente conseillé : 750 € sans fixations

Lignes de cotes : 116 - 86 - 104

Rayon : 21 m (176 cm)

Tailles : 155, 162, 169, 176, 183 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 210 g

Fabriqué en Autriche et Ukraine

Accessibilité : 4 / 5

Performances : 4 / 5

Hagan – Core Carbon 92 (176 cm)

Bizarrement cette année le Core Carbon 92 ne nous a pas bluffé alors qu’il était récompensé l’année dernière pour sa polyvalence. Peut-être la concurrence s’est-elle étoffée ou les conditions lui ont-ils moins réussi ? Loin d’être nul, on a retrouvé la polyvalence qui avait fait son succès l’année dernière mais il nous a semblé très neutre dans son comportement. C’est un ski assez sportif à la carrure imposante mais au poids très contenu et qui dispose de belles qualités de freerider. C’est d’ailleurs davantage un ski de freerando que de rando. Un bon investissement pour les freerandonneurs de niveau intermédiaire qui aiment filer dans la pente sans se trainer des palettes à la montée

Hagan
Hagan

Prix de vente conseillé : 759 € sans fixations

Lignes de cotes : 125 - 89 - 108

Rayon : 18 m (170 cm)

Tailles : 154, 162, 170 et 178 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 250 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3,5 / 5

Performances : 3,5 / 5

Mention spéciale Montée

K2 – Wayback 89 Ti (167 cm)

Testé en version 92 l’année dernière, ce Wayback 89 s’inscrit dans la case des skis à privilégier si on aime surtout monter. Sa légèreté plaide forcément en sa faveur sur ce registre mais le dessert à la descente. Le Wayback 89 fonctionne bien et avec lui tout paré assez simple du moment qu’on en demande pas trop. C’est un ski facilitant pour les randonneurs de niveau intermédiaire en quête de facilité à la montée comme à la descente. En effet, il se pilote et pivote en toute simplicité. En ce qui concerne la skiabilité, le revers de la médaille c’est justement cette sensation de légèreté omniprésente qui n’invite pas à pousser le curseur. L’animal n’est en effet pas très stable. Un ski très accessible mais aussi très limité… sauf pour monter !

K2
K2

Prix de vente conseillé : 650 € sans fixations

Lignes de cotes : 121 - 89 - 107

Rayon : 19,3 m (174 cm)

Tailles : 160, 167, 174 et 181 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 275 g

Fabriqué en Chine

Accessibilité : 4,5 / 5

Performances : 2,5 / 5

Mention spéciale Montée

Kästle – TX 93 (178 cm)

La gamme rando TX compte neuf modèles, allant du TX 65 WC (compétition) jusqu’au TX 103. Ce TX93 est le compromis entre les deux extrémités et comme tel, il propose un programme équilibré. Polyvalent, il sait faire face à toutes les situations mais attention, c’est un ski qu’il faut travailler. Si vous ne faites rien, il ne se passera pas grand-chose. À l’inverse, il sait rendre l’énergie qu’on y met et il propose également une stabilité rassurante quand on élève le curseur. La grosse spatule, un peu imposante en montée, travaille super bien dans les conditions de neige molle et facilite la conduite. Un modèle à réserver aux bons skieurs voire aux experts qui ont la caisse et la technique pour l’exploiter pleinement.

Kästle
Kästle

Prix de vente conseillé : 799,99 € sans fixations

Lignes de cotes : 129 - 93 - 115

Rayon : 15,1 m (170 cm)

Tailles : 162, 170, 178 et 186 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 275 g

Fabriqué en Autriche 

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 4 / 5

Nordica – Enforcer 88 Unlimited (179 cm)

L’Enforcer 88 Unlimited est un cas d’école quant à la position des fixations. Testé l’an dernier dans la même taille, nous avions soulevé le problème d’un montage trop centré. Cette année la position a été revue et bingo, c’est le coup de coeur ! Malgré un poids pas très canon – on est un peu au-dessus des standards – ce Nordica compile les bons points. Sympa à skier, accessible, rassurant et performant, polyvalent : il a tout pour lui ! Son comportement homogène fait de lui un très bon ski de montagne qui donne confiance lorsque la vitesse augmente. Doté d’un très bon rapport accessibilité / performances, il peut contenter les skieurs de niveau intermédiaire en quête de progression comme les experts qui veulent s’amuser.

Nordica
Nordica

Prix de vente conseillé : 649,99 € sans fixations

Lignes de cotes : 121,5 - 88 - 109,5

Rayon : 16,5 m Tailles : 158, 165, 172 et 179 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 495 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4,5 / 5

Performances : 4,5 / 5

Coup de cœur de la rédaction

Rossignol – Escaper 87 Nano (175 cm)

Déjà récompensé l’année dernière, l’Escaper 87 Nano reste sur sa lancée ! Que ce soit pour un bon skieur qui cherche à se faire plaisir ou pour un skieur en quête de progression, il conviendra à un large public tant il sait manier les contraires, tolérance d’un côté et performance de l’autre. Polyvalent à l’extrême, on l’imagine davantage aux pieds d’un bon skieur pour en exploiter pleinement le potentiel. Même équipé avec les lourdes fixations Look démo pour le test, il a su rester léger et fin dans son comportement. C’est un ski simple, qui donne le sourire et qui permet de tout faire. « Pas de défaut, c’est une réussite !» a déclaré, inspiré, un de nos testeurs. Un modèle de polyvalence !

Rossignol
Rossignol

Prix de vente conseillé : 650 € sans fixations

Lignes de cotes : 124 - 87 - 109

Rayon : 19 m

Tailles : 153, 160, 168, 175 et 181 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 250 g

Fabriqué en Espagne

Accessibilité : 5 / 5

Performances : 5 / 5

Mention spéciale Polyvalence

Salomon – MTN 91 Carbon (174 cm)

Nouveauté 2024, le MTN 91 Carbon vient compléter la gamme rando de la marque annécienne. On aurait pu le récompenser d’une Mention spéciale polyvalence mais il s’est tout de suite fait remarquer pour ses qualités de descendeur et ce malgré un poids réduit qui permet d’imaginer de longues sorties. À skier, ce MTN 91 sort du lot à condition d’avoir déjà un certain niveau. C’est qu’il en a sous le capot… Moins tolérant que d’autres modèles, il offre en retour la sensation de skier un “ski de géant de rando”, puissant et intéressant pour les bons / très bons skieurs. Hyper bon en trafolle où il dérive en surface, il n’ancre pas et permet de gérer sa vitesse. Un ski homogène et rassurant pour les amateurs de vitesse !

Salomon
Salomon

Prix de vente conseillé : 700 € sans fixations

Lignes de cotes : 122 - 91 - 108

Rayon : 17 m

Tailles : 150, 158, 166, 174 et 182 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 100 g

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3,5 / 5

Performances : 4,5 / 5

Mention spéciale Descente

Scott – Superguide 88 (173 cm)

Pas de changement pour le Superguide 88 qui reste celui que l’on connait et que l’on apprécie pour son caractère bien trempé. Pas donné au premier venu, ce Scott un peu exigeant techniquement demande en effet un peu de doigté pour dompter son dynamisme. Puissant, il n’est en effet pas simple à exploiter pleinement, notamment à cause d’une raideur qui vient un peu plomber sa portance et son déjaugeage. Un ski efficace avec un bon comportement dans tous les domaines mais qui demande des efforts et qui doit absolument être travaillé. Skieurs passifs et/ou contemplatifs, passez votre chemin !

Scott
Scott

Prix de vente conseillé : 630 € sans fixations

Lignes de cotes : : 125 - 88 - 110

Rayon : 18 m (178 cm)

Tailles : 162, 170, 178 et 184 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 340 g

Fabriqué en Ukraine

Accessibilité : 3,5 / 5

Performances : 4 / 5

Ski Trab – Mistico.2 (178 cm)

Il nous a mystifier le Mistico ! Ok, elle est facile celle-là, tout comme l’utilisation de ce ski qui est une évolution d’un modèle précédent. Le Mistico.2 s’adresse à un public peu exigeant en termes de performances à la descente. Il dispose en effet de trop peu de caractère pour les experts qui vont passer au travers… Avec lui, il faut y aller tout doux. Si on doit se déchaîner dans un domaine, c’est la montée ! Hyper léger, il vous emmènera loin et haut dans vos sorties ou vos raids. Pour le reste, nous n’avons peut-être pas su cerner ce ski à cause d’un talon trop raide qui empêche la bonne conduite alors que la spatule manque de mordant… Un manque d’homogénéité dans la déformation qui nous a sans doute fait passer à côté !

Ski Trab
Ski Trab

Prix de vente conseillé : 1049 € sans fixations

Lignes de cotes : 122 - 90 - 109

Rayon : 21,5 m (171 cm)

Tailles : 164, 171 et 178 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 100 g

Fabriqué en Italie

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 2,5 / 5

Völkl – Blaze 94 (179 cm)

Ce Blaze 94 est un des skis les plus larges de notre sélection et connaissant bien son petit frère, le Blaze 86 et son caractère très performant, on s’attendait à quelque chose de sportif. Et c’est le cas ! Ce costaud affiche d’emblée sa préférence pour les grands espaces et la vitesse. Oubliez le ski entre les sapins et la petite godille stylée. Le Blaze 94 doit impérativement se skier pour ne pas être mené et si vous avez le malheur d’être trop en arrière, il ne fera qu’une bouchée de vous ! Un peu physique et technique, il ne s’adresse pas aux skieurs trop timides ou inexpérimentés. De par son comportement et son poids, il reste dans son registre largement plus freerando que rando…

Völkl
Völkl

Prix de vente conseillé : 720 € sans fixations

Lignes de cotes : 134 - 94 - 116

Rayon : 17 m (179 cm)

Tailles : 158, 165, 172, 179 et 186 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 566 g

Fabriqué en Allemagne 

Accessibilité : 3 / 5

Performances : 3,5 / 5

Zag – Ubac 89 (176 cm)

Ski plaisir par excellence, l’Ubac 89 reste le même, hiver après hiver. Très accessible, il sera plus à son avantage aux pieds de skieurs de niveau intermédiaire ou davantage mais il n’est clairement pas dédié aux experts. Limité en performances à la descente pour les dieux du ski, on préfère le conseiller à ceux qui recherchent une monture fiable et polyvalente, proposant un véritable équilibre entre montée et descente. Avec l’Ubac 89, c’est la performance dans la polyvalence car il peut s’accommoder de toutes les situations tant qu’on ne pousse pas trop loin le curseur. Un ski de montagne efficace et quasi universel !

Zag
Zag

Prix de vente conseillé : 749 € sans fixations

Lignes de cotes : 123 - 89 - 108

Rayon : 20 m (176 cm)

Tailles : 171, 176 et 183 cm

Poids d’un ski nu (fabricant) 1 350 g

Fabriqué en Pologne 

Accessibilité : 3,5 / 5

Performances : 3 / 5

Comment les tests Outlines sont-ils rédigés ?

Pour obtenir ce comparatif, des experts du ski de randonnée testent chaque paire lors d’une session spéciale. Trois notes sont attribuées à chaque ski. La première concerne l’accessibilité, à savoir s’il est destiné à tout le monde (le plus proche de la note de cinq) ou seulement aux experts (le plus éloigné de cinq). La deuxième note s’attache aux performances du ski à la descente (maniabilité, stabilité, polyvalence, etc.). Enfin, la troisième note correspond aux performances du ski à la montée (poids du ski + manoeuvrabilité en conversion + phoquage / déphoquage).

Pour chaque catégorie, quatre distinctions sont attribuées et peuvent faire l’objet d’ex aequo : 

> Coup de cœur

Comme son nom l’indique ! 

> Mention spéciale polyvalence

Récompense les modèles les plus polyvalents de leur catégorie, aussi à l’aise à la montée qu’à la descente, en freeride que sur piste damée. Des skis à tout faire !

> Mention spéciale montée

Récompense les skis aux propriétés les plus intéressantes pour monter et accumuler le dénivelé positif, tout en étant intéressant à skier à la descente.

> Mention spéciale descente

Récompense les modèles les mieux armés pour descendre avec la meilleure skiabilité (stabilité, maniabilité, etc.).

En partenariat avec Outlines
Outlines
PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant