Découvrez les meilleurs skis polyvalents pour hommes de l’hiver 2023-2024

Cet hiver, les testeurs de Ski Chrono ont profité de conditions impeccables pour tester les polyvalents, ces skis à qui on demande (si possible) d’être aussi bons sur la neige dure que dans la traffole et la poudreuse. Les quelques dizaines de centimètres de neige tombés avant nos tests (et un peu pendant aussi) nous ont permis de mettre en condition ces touche-à-tout. Dans cette catégorie, on remarque bien que certains ont un penchant pour la piste alors que d’autres sont plutôt des amateurs de freeski qui ne demandent qu’à basculer derrière les jalons. C’est ce qui fait la richesse de ces skis, parmi lesquelles on trouve de vraies pépites pour tout faire. Miam !

Armada – Declivity 82 Ti (174 cm) / Coup de cœur

Le plus fin de la série Declivity (également déclinée en 92, en 102 ou en 108 mm, en plus d’une version junior) a totalement convaincu nos testeurs, qui se sont accordés pour lui déclarer leur coup de cœur ! Un ski facile, qui pivote légèrement sous le pied, sans demander d’effort inutile. Facile à prendre en main, il se démarque également par sa polyvalence, ce qui en fait un compromis parfait pour cette catégorie. Les plus exigeants lui reprocheront toutefois un léger manque de performances, qu’on ressent notamment dans les grandes courbes taillées à haute vitesse et sur neige dure. Il saura satisfaire les autres, en quête d’un compagnon qui aime tout faire et qu’on peut comprendre en quelques virages pour en profiter au maximum !

Armada
Armada

Prix de vente conseillé : 649,95€

Rayon : 15,9 m (174 cm)

Tailles dispo : 166, 174 et 182 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4,5/5

Performances : 4/5

COUP DE COEUR DE LA REDACTION

Atomic – Maverick 88 Ti (176 cm) / Palme du Cruising

Troisième saison pour le Maverick, qui continue de faire sa trace des deux côtés des jalons, avec un programme résolument tourné vers la performance. Pas de pitié pour les petits niveaux, à qui il ne facilite pas la tâche. Doté d’une construction Omatic mêlant peuplier, fibre de verre, inserts Ti et carbone, il marque les esprits par sa stabilité en grande courbe et sa puissance sur la taille. Revers de la médaille, il est assez difficile de le faire pivoter à plat, par exemple pour se lancer dans des conduites dérapées. Lui, il aime l’angle et la vitesse ! Son accroche agressive fatiguera les skieurs peu assurés, mais ravira les très bons et les experts, notamment les amateurs de sensations fortes. À vous de voir dans quelle catégorie vous vous situez…

Atomic
Atomic

Prix de vente conseillé : 829,95 € sans fixations

Rayon : 20 m (180 cm)

Tailles dispo : 168, 174, 180 et 186 cm

Fabriqué en Slovénie

Accessibilité : 4,5/5

Performances : 3,5/5

PALME DU CRUISING

Blizzard – Brahma 88 (177 cm)

Cela fait un bon moment que le Brahma squatte les colonnes de nos tests, avec des récompenses lors des trois dernières saisons pour cette version 88. Cet hiver, pas de palme, la faute à une concurrence de plus en plus rude sur ce segment, mais on a bien retrouvé les qualités entrevues lors des sessions précédentes. Conseillé en priorité aux skieurs ayant déjà une petite expérience, il est pile dans la catégorie, alliant aptitudes piste et hors-piste. Sans réel point faible, il se fait apprécier par son homogénéité et sa stabilité en grandes courbes (malgré un rayon annoncé de 16 mètres, un poil sous-estimé à notre goût). Après un temps d’adaptation lors de la prise en main, on peut exploiter son potentiel, pour peu qu’on évite de multiplier les godilles.

Blizzard
Blizzard

Prix de vente conseillé : 700€ sans fixations

Rayon : 16 m (177 cm)

Tailles dispo : 165, 171, 177, 183 et 189 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 4/5

Dynamic – VRide 85 (178 cm)

On connaissait déjà le VRide 95, le ski all mountain de Dynamic, voici désormais une version un tantinet plus effilée, avec 85 mm sous la godasse. Malgré des mensurations de ski polyvalent, on sent que son ADN est plus celui d’un pistard que d’un mangeur de peuf, avec une spatule très courte qui fait penser à un ski de géant. Doué dans les grandes courbes et sur neige dure, où son accroche parle pour lui, il se révèle moins ludique dans les petits espaces où on a eu du mal à le faire obéir. Surtout, il a une préférence très nette pour la piste, ce qui met un bémol à sa polyvalence. Réservé à des skieurs confirmés, qui sauront en tirer le meilleur, il conviendra toutefois mieux à ceux qui ne s’aventurent que rarement de l’autre côté des jalons.

Dynamic
Dynamic

Prix de vente conseillé : 999€ sans fixations

Rayon : 18 m (178 cm)

Tailles dispo : 166, 172, 178 et 184 cm

Fabriqué en Italie

Accessibilité : 3/5

Performances : 3,5/5

Dynastar – M-Cross 82 (176 cm) / Palme de l’accessibilité/performance

Depuis trois ans, le M-Pro tenait le poste dans cette catégorie pour la marque de Sallanches. Cet hiver, le M-Cross le remplace poste pour poste, avec cette version 82 qui s’ajoute au 78 et au 88. Et le moins qu’on puisse dire c’est que cette nouveauté nous a convaincu, au point d’accorder à ce Dynastar la palme de l’accessibilité-performance ! Hyper léger sous le pied, il rend tout facile avec une skiabilité reposante. Idéal pour s’initier à la peuf sans renier le plaisir qu’on peut prendre sur le damé, il fonctionne automatiquement et dispense son possesseur de temps d’adaptation. Pour les experts et ceux qui cherchent plus de perf, la marque a également sorti une gamme 4×4 (c’est le 563 Ti qui correspond à ce 82), qui reprend la même construction et les mêmes moules, en ajoutant une plaque pour donner un côté plus “piste” et plus costaud.

Dynastar
Dynastar

Prix de vente conseillé : 530€ sans fixations

Rayon : 14 m (176 cm)

Tailles dispo : 159, 168, 176 et 184 cm

Fabriqué en France

Accessibilité : 5/5

Performances : 4/5

PALME DE L'ACCESSIBILITE-PERFORMANCE

Edl – Muveran Green Spirit (181 cm)

Nommé d’après le Grand Muveran, sommet qui sert de frontière entre le canton de Vaud et le Valais, ce ski suisse est la déclinaison tout-terrain de la gamme piste. Et ça se ressent assez vite, puisque même si le patin a été élargi, il garde un comportement relativement proche d’un pistard. Sur la neige dure, il est donc tranchant et efficace, notamment lorsqu’on lui demande de faire des grandes courbes. Stable et solide, il ne s’en laisse pas conter et on sent qu’il a envie d’allonger, avec son rayon annoncé à 21 mètres. En petits virages, c’est plus compliqué et on sent que son talon raide est difficile à cintrer. On retrouve ce même comportement dans la poudreuse, où il s’en sort sans faire d’étincelle. Un ski puissant, qu’on recommande surtout à ceux qui passent plus de temps sur les pistes qu’en dehors et qui veulent du costaud .

Edl
Edl

Prix de vente conseillé : 900€ sans fixations

Rayon : 18 m (167 cm)

Tailles dispo : 154, 161, 167, 174 et 181 cm

Fabriqué en Italie

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 3,5/5

Elan – Wingman 86 (178 cm)

Dans la famille des Wingman, le modèle 86 mm au patin est le grand frère, le plus large avant de basculer chez les Ripstick pour aller chercher davantage de sensations en hors-piste. Habitué de nos tests, il avait même remporté le Coup de cœur il y a de ça trois saisons. Cet hiver, on a retrouvé le ski qu’on connait bien, avec sa puissance en courbe et son appétence pour les grands virages. Avec son shape asymétrique en spatule entre le ski gauche et le ski droit, il a un caractère unique et ne fera pas faux bon aux aficionados de la marque slovène. On conseille toutefois d’avoir un certain niveau technique et physique avant de le chausser, puisqu’il faut s’employer pour lui faire raccourcir la courbe, et qu’il fonctionne mieux… avec de l’élan.

Elan
Elan

Prix de vente conseillé : 999€ sans fixations

Rayon : 16,5 m (178 cm)

Tailles dispo : 160, 166, 172, 178 et 184 cm

Fabriqué en Slovénie

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 3,5/5

Fischer – Ranger 90 (177 cm)

Primé l’an passé pour son rapport accessibilité/ performance, le Ranger 90 n’a pas bougé à l’intersaison puisque la gamme a été reconduite pour 2024. Alors que certains skis donnent l’impression visuelle de “skis de piste élargis”, celui-ci prend le parti inverse avec un très gros rocker qui fait des merveilles quand il s’agit de déjauger dans la neige fraîche. S’il ne rechigne pas à quelques courbes sur piste, il invite clairement son cavalier à partir chevaucher en montagne, histoire de faire valoir sa maniabilité et sa philosophie ludique du ski hors-piste. Revers de la médaille : les experts resteront peut-être sur leur faim, surtout s’ils veulent envoyer la purée. Le Ranger 90 est en effet plus efficace quand on le skie cool et n’atteindra pas de sommets de performance. Mais dans cette catégorie, il fait partie des plus agréables et des plus funs dans la peuf.

Fischer
Fischer

Prix de vente conseillé : 730€ sans fixations

Rayon : 17 m (177 cm)

Tailles dispo : 170, 177 et 184 cm

Fabriqué en Autriche/Ukraine

Accessibilité : 4/5

Performances : 4/5

Head – Shape e-V8 (177 cm)

Depuis l’hiver dernier, la gamme VShape a été revue et se compose désormais de quatre modèles, du V2 au V10. Si on avait testé ce dernier (85 mm au patin) lors de notre précédente session, c’est cette année le V8 qui nous a été proposé. Même si le modèle est légèrement différent, on a trouvé pas mal de similitudes avec son grand frère, à commencer par son goût pour la piste, qui saute assez vite aux yeux. Avec sa taille de guêpe (75 mm au patin seulement), il est clairement plus doué sur la neige dure que dans la trafole ou la poudreuse. Tranchant et efficace sur le damé, où sa stabilité en courbe le rend agréable pour tailler des virages de GS, il pêche en revanche en hors-piste, où sa spatule peu prononcée ne l’aide pas. À destiner aux bons, voire très bons pistards, qui veulent un ski sûr et capable de dépasser de temps en temps les jalons.

Head
Head

Prix de vente conseillé : 750€

Rayon : 13,2 m (177 cm)

Tailles dispo : 149, 156, 163, 170 et 177 cm

Fabriqué en République Tchèque

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 3/5

K2 – Mindbender 89 Ti (176 cm)

Voilà un petit nouveau dans nos tests, le Mindbender 89Ti, qu’on a découvert avec pas mal de curiosité. Dans la famille Mindbender (qui s’étend du 85 au patin jusqu’au 116 mm), ce K2 joue la carte de la polyvalence, mais aussi de l’accessibilité. Facilitant l’approche du hors-piste, il est plutôt agréable à utiliser dans la neige fraîche. Son gros atout (qui peut aussi être vu comme un défaut), c’est la sensation de légèreté qu’il procure, tout en rendant l’entrée de courbe fort simple. Revers de la médaille : les experts pourraient pester contre son manque de tonicité lorsque l’intensité augmente. À réserver donc à ceux qui n’ont pas prévu de les brusquer, ou qui n’ont pas la prétention de chercher la perf à chaque courbe, mais qui veulent descendre partout sans se prendre le chou.

K2
K2

Prix de vente conseillé : 720€

Rayon : 16,6 m (176 cm)

Tailles dispo : 164, 170, 176, 182 et 188 cm

Fabriqué en Chine

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 3/5

Nordica – Steadfast 85 DC FDT (179 cm)

Voici une nouveauté de la firme italienne pour cette saison 2023-2024. Un ski fabriqué dans l’ouest de l’Ukraine, comme la majorité des planches Nordica, avec une seule plaque de titanal et destinés à jouer dans la peuf comme sur la piste. Malgré un rayon annoncé assez court (15,3 m), sa rigidité le rend compliqué à tourner et, à moins que vous n’ayez les cuisses de Dominik Paris, vous aurez du mal à atteindre ce rayon. Son truc, c’est donc plutôt la vitesse et les grandes courbes que la godille pépère, rappelant ainsi l’ADN du Dobermann. On a également noté qu’il était plus à l’aise sur la piste qu’en dehors, toujours en raison de sa construction mastoc. Un ski à réserver aux gros skieurs qui veulent envoyer la sauce en toutes circonstances.

Nordica
Nordica

Prix de vente conseillé : 749,99€ avec fixations TPX 12 FDT

Rayon : 15,3 m (174 cm)

Tailles dispo : 162, 168, 174 et 179 cm

Fabriqué en Ukraine

Accessibilité : 3/5

Performances : 3,5/5

Rossignol – Experience 82 Ti (184 cm)

On ne présente plus la gamme Experience qui fait le bonheur des skieurs polyvalents, attirés par les grands espaces mais qui ne renient pas la piste pour autant. Ce 82 lorgne davantage vers la damé que vers les grands champs de poudreuse. Avec sa taille de 184 cm (le plus grand de la catégorie), il est évidemment à l’aise dans les longues conduites, là où son flex homogène permet de dérouler des appuis très agréables. Pas destiné aux débutants, car légèrement exigeant en termes techniques, il n’est pas non plus idéal pour les bourrins. Son meilleur profil, c’est entre les deux, pour des skieurs avec un peu d’expérience (ah ah) mais désireux de se faire plaisir avec un ski sain. Pour ceux qui auraient besoin de plus de portance, on peut conseiller l’Experience 86, testé et approuvé l’an dernier par notre petite équipe.

Rossignol
Rossignol

Prix de vente conseillé : 630€

Rayon : 16 m (184 cm)

Tailles dispo : 160, 168, 176 et 184 cm

Fabriqué en Espagne

Accessibilité : 4/5

Performances : 4/5

Salomon – Stance 90 (176 cm) / Palme de la performance

Avec sa gamme Stance, Salomon tape dans le mille dans cette catégorie. Alors que le 84 avait récolté le coup de coeur l’an dernier, son grand frère le Stance 90 décroche cet hiver la palme de la performance ! Avec sa plaque supplémentaire en titanal, il brille par sa rigidité et sa tenue en courbe, notamment dans les longues courbes. Doté d’un esprit racing, il fait oublier ses 90 mm au patin quand on taille sur piste, où les conduites sont agréables. Avec sa grosse spatule et son patin large, il est également à l’aise hors des boulevards damés, où il gomme les aspérités sans sourciller. Malgré son caractère joueur, il demande toutefois un peu de technique et de présence physique pour se faire plaisir, sans toutefois être aussi exclusif que quelques-uns de ses concurrents. Du tout bon !

Salomon
Salomon

Prix de vente conseillé  : 650€ sans fixations

Rayon : 18 m

Tailles dispo : 168, 176, 182 et 188 cm

Fabriqué en Bulgarie

Accessibilité : 4/5

Performances : 4/5

PALME DE LA PERFORMANCE

Scott – Pure Free 90 (177 cm)

Deuxième saison pour la gamme Pure, dont le 90 est le représentant le plus étroit (on retrouve aussi un 98, un 109 et même un 118 mm). Apprécié l’an dernier pour sa facilité d’utilisation, il n’a pas changé d’un pouce à l’intersaison et on a retrouvé le ski facilitant de l’hiver dernier. La marque a fait le choix de ne pas trop rigidifier la spatule, afin de permettre une entrée en courbe moins contraignante. Choix payant pour les petits niveaux, moins pour les très bons skieurs… Avec un talon plus directif, il a parfois été difficile à cerner, mais reste un polyvalent fiable. Avec son poids raisonnable, on peut également l’utiliser en mode freerando, lui permettant ainsi de s’éloigner de la piste pour se montrer sous son meilleur jour.

Scott
Scott

Prix de vente conseillé : 979,90€ sans fixations

Rayon : 19 m (177 cm)

Tailles dispo : 170, 177 et 184 cm

Fabriqué en Autriche

Accessibilité : 4/5

Performances : 3,5/5

Stöckli – Stormrider 88 (175 cm) / Palme de la performance

A-t-on encore besoin d’introduire le Stormrider à nos lecteurs les plus attentifs ? Reparti les bras chargés de palmes dès qu’il est venu boxer sur nos tests, il a fait ses preuves sur la piste comme en dehors. Malgré ses 175 cm, c’est un costaud et il vaut mieux se lever du bon pied pour l’enfourcher, ce qui lui vaut une de nos palmes de la performance ! Si on l’a trouvé légèrement plus tolérant qu’il ne l’était il y a quelques années (la construction a été allégée), il reste musclé et performant. Il faut toujours être en place techniquement pour bien maîtriser ses trajectoires, même si on peut se faire plaisir sans jouir du toucher de neige de Marco Odermatt. Les très bons, voire les excellents skieurs trouveront ici leur parfait compagnon de jeu.

Stöckli
Stöckli

Prix de vente conseillé : 1099€

Rayon : 18,4 m (175 cm)

Tailles dispo : 166, 175 et 184 cm

Fabriqué en Suisse

Accessibilité : 3,5/5

Performances : 4,5/5

Völkl – Kendo 88 (177 cm)

Le Kendo n’a pas bougé à l’intersaison et il est de retour dans nos tests avec le même objectif que l’année dernière : impressionner la galerie en partant vite et fort. En effet, son énorme point fort, ce sont les grands virages. Que ce soit sur la piste ou dans la neige fraîche, il n’a de cesse de chercher la ligne de pente, d’allonger les conduites et se destine aux skieurs sans compromis, qui veulent balancer des grandes droites sans ralentir. Stable à haute puissance, il est en revanche vraiment compliqué à skier si on veut baisser l’intensité ou la vitesse. Monomaniaque de la courbe de GS, malgré son rayon 3D (16 mètres sur les ¾ du ski, 29 à l’avant et 25 à l’arrière), on le conseille à ceux qui veulent de la performance et qui ont les capacités techniques et physiques pour assumer leur choix.

Völkl
Völkl

750€ sans fixations

Rayon : 16 m (177 cm)

Tailles dispo : 163, 170, 177 et 184 cm

Fabriqué en Allemagne

Accessibilité : 2,5/5

Performances : 4,5/5

Comment les tests Ski Chrono sont-ils rédigés?

Petit point de méthodologie… Pour réaliser ces tests, Ski Chrono réunit durant une semaine un panel de testeurs et de testeuses qui passent chaque ski au crible. La plupart d’entre eux sont des moniteurs et des monitrices de l’ESF, habitués à skier tout l’hiver dans toutes les conditions. Chacun remplit une fiche après sa descente, avant un débriefing en commun où l’on détermine à qui on conseille tel ou tel ski, pour quelle pratique il est fait et quels sont ses points forts et ses points faibles.

Coup de cœur : Le meilleur ski de la sélection, tout simplement, qui fait l’unanimité auprès des testeurs.

Palme de la performance : Le ski le plus efficace et le plus performant, exigeant techniquement et physiquement.

Palme de l’accessibilité-performance : Le meilleur rapport entre la facilité d’utilisation et les performances du ski, offrant une mage de progression importante

Palme du Cruising : Un ski qui arrive à conjuguer performance et plaisir : des modèles accessibles et performants, davantage tournés vers une pratique plaisir

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant