À quoi servent les nouveaux skis connectés ?

Glisser oui, mais en high-tech ! Cette saison, le ski connecté prend son envol et des produits apparaissent sur le marché, équipés de capteurs augmentant l’expérience du skieur. La marque Rossignol s’était déjà une peu lancée dans l’aventure dès 2015, à l’occasion d’une collaboration avec la société Piq. Un capteur posé sur la chaussure permettait alors de mesurer son degré d’inclinaison, les G pris en courbe, la puissance des appuis, etc.

Autant d’infos qu’on retrouvait ensuite sur l’appli et qu’on pouvait ensuite partager avec ses amis. Cette année, la marque iséroise est de retour avec un projet collaboratif baptisé « Smart Ski Experience », créé avec Lumiplan et le CEA.

Le ski qui vous donne votre niveau

« Les premières expérimentations s’appuient sur un capteur autonome en énergie placé sur le ski, communiquant en Bluetooth avec les smartphones pour visualiser sous forme d’un score la maîtrise technique globale du skieur », font savoir les marques impliquées. En clair, la puissance d’appui sur les skis, la fréquence de virages et la vitesse, analysés par le capteur, donnent une idée du niveau du pratiquant.

Avec Black-Line, l'usure du matériel est calculée précisément. Photo Black-Line
Avec Black-Line, l'usure du matériel est calculée précisément. Photo Black-Line

Des capteurs pour déterminer l’usure des skis

Autre projet, du côté de la start-up française Black Line, qui a équipé certains de ses produits d’une technologie embarquée qui permet de connecter les planches à une application mobile. Celle-ci donne accès à différentes données et offre une vision assez précise de l’état du matériel pour indiquer à quel moment il doit être entretenu notamment ou pour donner des indications au moment de la revente.

Cette technologie permet également de géo localiser les planches en cas de perte ou de vol. Pour le moment, les produits équipés sont les snowboards Observ (all moutain/freeride) et White Horse (freestyle) ainsi que les skis Valsy (all mountain/back country). Une technologie qui a permis aux planches d’être récompensées il y a quelques mois par un French Outdoor Award, lors du tout récent salon Sport Achat à Lyon.

Les masques connectés débarquent sur le marché. Photo Oakley
Les masques connectés débarquent sur le marché. Photo Oakley
Des accessoires intelligents

Mais il n’y a pas que les skis qui glissent vers le futur. Les équipements aussi, notamment les masques, comme le Oakley Airwave 1.5. Ce masque simule aussi un écran « sur lequel s’affiche une série d’informations fournies par les moyens de communication sans fil Wi-Fi et Bluetooth, ainsi que les capteurs embarqués (GPS, température, altitude, latitude, longitude…) », comme l’explique la marque.
La vitesse à laquelle vous descendez les pistes est aussi affiché grâce aux données du GPS, sans oublier les stats sur les sauts (longueur, hauteur, nombre de secondes restées dans les airs). Autant de données qui ne vous dispensent toutefois pas de regarder devant vous pendant que vous skiez !
On peut également citer les semelles Carv qui, grâce à 48 points de contact, enregistre les pressions exercées… et permettant à une application de vous donner des conseils pour améliorer votre technique.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant