Quelles sont les dix choses à avoir dans sa voiture en hiver ?

1 – Les chaînes ou les chaussettes

Leur usage peut s’avérer indispensable pour espérer monter un col, ou simplement arriver à destination. Il existe différents types de chaînes adaptés à la taille du pneu. Avoir des chaînes dans le coffre ne suffit pas. Il convient de faire un essai préalable pour s’entraîner à la pose et vérifier leur compatibilité. Leur prix varie entre 50 et 200 €. Depuis l’adoption de la loi montagne, ces équipements peuvent être obligatoires si vous ne disposez pas de pneumatiques hiver.

Photo Le DL/Greg Yetchmeniza
Photo Le DL/Greg Yetchmeniza

On peut également choisir d’emporter l’alternative, les chaussettes. Comme leur nom l’indique, il s’agit d’un “couvre pneumatiques” en tissu destiné à rouler sur la neige. Si leur coût modeste, une trentaine d’euros, et leur facilité de pose sont des atouts, les chaussettes ne sont conseillées qu’en cas de faible neige et en usage occasionnel. Sur long trajet, ou en cas de forte neige, les chaînes seront plus efficaces.

Vous ne savez pas quoi choisir entre les chaînes ou les chaussettes ? On vous explique les avantages et les inconvénients des deux produits.

Photo Le DL
Photo Le DL

2 – Le grattoir

Rien de plus dangereux que de démarrer le matin en plein hiver quand le pare-brise est gelé. En l’absence de grattoir, difficile de gratter la vitre efficacement. Le grattoir, parfois offert par les assureurs, vous permet de partir avec les vitres et le pare-brise parfaitement dégagées. On le trouve aussi dans les stations-service ou centre-autos pour quelques euros.

3 – Une bombe de dégivrage

Les serrures aussi peuvent geler. Elles sont sensibles à l’humidité et gèlent durant la nuit. Une petite bombe conservée à domicile, et non dans le coffre ou la boîte à gants, pourra résoudre ce problème. Une simple pression permettra d’ouvrir la serrure. Aujourd’hui, avec le verrouillage centralisé, ce problème se fait plus rare. 

4 – Du liquide lave-glace

Durant l’hiver, les routes de montagne sont souvent couvertes de sable et cela peut très vite salir le pare-brise. Avoir du liquide lave-glace en plus dans son véhicule peut vous assurer une visibilité optimale.

5 – Du sel et une pelle

Si le sel est un problème pour votre pare-brise, il peut être utile d’en avoir un peu dans son véhicule. En cas de très fortes chutes de neige, il vous permettra de faire fondre la glace sous vos roues. Et la pelle vous servira à déneiger.

Photo Unsplash
Photo Unsplash

6 – Les câbles de démarrage

L’hiver, les températures sont basses et la batterie de votre véhicule sera beaucoup plus sollicitée. Les pannes de batterie arrivent majoritairement l’hiver pour cette raison. Rien de plus désagréable que de se retrouver dans l’impossibilité de démarrer. Contre une vingtaine d’euros, vous pouvez vous équiper de câbles de démarrage. En sollicitant l’aide d’un autre automobiliste, vous pourrez démarrer, rouler, et ainsi recharger votre batterie, le temps d’en trouver une autre.

7 – Une paire de gants

En cas de panne, vous pouvez être amené à rester longtemps dehors, dans le froid. Si vous devez faire un peu de mécanique, passer des coups de fil, changer un pneumatique ou monter des chaînes, ce sera très compliqué avec les doigts gelés. Une paire de gants, dans la boîte à gants, pas trop épais pour garder la mobilité de vos doigts, devrait vous permettre de bricoler dans la neige.

Photo unsplash
Photo unsplash

8 – Un chargeur de téléphone

Sur des routes difficiles, les hypothèses de la panne ou de l’accident sont possibles. Et si, dans une zone peu fréquentée, vous devez appeler un dépanneur autant ne pas avoir un téléphone éteint parce qu’il n’a plus de batterie. Un chargeur dans la voiture permet d’éviter ça.

9 – Des vêtements de rechange

En montagne, en raison des conditions climatiques ou tout simplement des bouchons pour monter jusqu’aux stations, il arrive de rester de longues heures dans le froid, à l’intérieur de son véhicule. Il peut donc être utile de penser à des vêtements de rechange chauds. 

10 – Un peu de nourriture et de l’eau

Dans la même logique d’un trajet qui s’éternise dans des conditions difficiles, avoir un peu de nourriture non périssable et de l’eau peut rendre un voyage moins pénible et moins compliqué.

À partir du 1er novembre

Pour rappel, à partir du 1er novembre, les équipements hiver sont obligatoires sur de très nombreuses routes de montagne. Retrouvez nos cinq questions sur l’application de la Loi Montagne et les cartes des zones concernées.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (132)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (20)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant