Vidéo : les 10 règles de sécurité à respecter sur les pistes de ski

1. Respect d’autrui

Les utilisateurs des pistes doivent agir de manière à éviter de mettre en danger ou de causer des préjudices à autrui, que ce soit par leur conduite ou leur matériel.

2. Maîtrise de la vitesse et du comportement

Chaque utilisateur des pistes doit ajuster sa vitesse et son comportement en fonction de ses propres compétences, ainsi que des conditions générales du terrain, de la météo, de l’état de la neige et du niveau de trafic.

3. Maîtrise de la direction

La personne située en amont a la responsabilité de choisir une trajectoire de manière à garantir la sécurité de tous ceux qui se trouvent en aval (plus bas).

4. Dépassement

Le dépassement peut s’effectuer depuis l’amont ou l’aval, en passant à droite ou à gauche, mais il doit toujours être effectué avec suffisamment de marge pour anticiper les mouvements de la personne que l’on dépasse.

5. Au croisement des pistes ou lors d’un départ

Après un arrêt ou à un croisement de pistes, chaque utilisateur doit, en regardant en amont et en aval, s’assurer qu’il peut s’engager en toute sécurité, pour lui-même et pour les autres.

6. Stationnement

Chaque utilisateur doit s’abstenir de stationner dans les passages étroits ou à visibilité réduite, et en cas de chute, il doit quitter la piste aussi rapidement que possible.

7. Montée et descente à pied

Si quelqu’un doit marcher vers le haut ou le bas d’une piste, il doit le faire en utilisant le bord de la piste et veiller à ce que ni lui ni son équipement ne représentent un danger pour les autres.

8. Respect du balisage et de la signalisation

L’utilisateur doit prendre en considération les informations relatives aux conditions météorologiques, à l’état des pistes et de la neige, et il doit se conformer au balisage et à la signalisation en place.

9. Assistance lors d’un accident

Toute personne qui est témoin ou impliquée dans un accident doit apporter son aide, notamment en alertant les secours. Si nécessaire, et sur demande des secouristes, elle doit se mettre à leur disposition.

10. Identification

Chaque skieur et snowboarder, qu’il soit témoin ou qu’il soit impliqué dans un accident, que ce soit de sa faute ou non, est obligé de divulguer son identité.

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant