Vitamines : besoin d’un coup de pouce en hiver pour renforcer vos défenses ?

L’hiver, saison de carence par excellence ! Les pratiquants de sports outdoor n’ont pas besoin qu’on leur fasse un tableau. Même si on adore cette saison, l’organisme bénéficie de moins de soleil, moins de lumière, a besoin de plus de sommeil… « Il doit également produire plus d’énergie pour lutter contre le froid et est plus sujet aux infections », ajoute Laura Marchioro, naturopathe aux Gets.

Une bonne hygiène de vie mais pas que…

L’alimentation équilibrée et complète est donc d’autant plus importante sur cette période. L’hygiène de vie (sommeil, rythme, repos…) globale aussi. « Mais on peut avoir l’impression de tout faire correctement et d’avoir, malgré tout, des carences. Un bilan avec un naturopathe, puis un bilan sanguin par exemple avec un professionnel de santé, peuvent permettre de déceler des manques et d’ajuster. »

La Vitamine D, absente de l’hiver

Parce qu’elle est synthétisée dans la peau sous l’effet du soleil, elle fait souvent défaut en hiver. Et les aliments qui en sont riches (foie de morue, abats, poissons gras…) ne suffisent souvent pas à pallier à cette carence. « Le dosage varie d’une personne à l’autre et seul un bilan sanguin permet de le déterminer exactement mais on recommande une supplémentation de 5 à 15 microgrammes (µg) / jour / personne. » Autre conseil de la naturopathe : adopter une prise le soir, incorporée dans la nourriture. « C’est une vitamine qui a besoin de la bile pour être bien assimilée. » Outre la baisse de l’immunité constatée, les risques d’une carence en vitamine D s’installent davantage à long terme, provocant notamment une « moins bonne absorption du calcium et donc des os plus fragiles »…

À l’image de la spiruline, la nature dispose de beaucoup de solutions pour vous aider à mieux passer l’hiver.. Photo Adobe Stock
À l’image de la spiruline, la nature dispose de beaucoup de solutions pour vous aider à mieux passer l’hiver.. Photo Adobe Stock

La Vitamine C

Vitamine du tonus et jouant un rôle également en faveur de l’immunité, la vitamine C est par ailleurs est antioxydant essentiel, encore plus utile donc chez les sportifs qui, par leurs pratiques, génèrent plus de radicaux libres à neutraliser. On la trouve principalement dans les fruits et légumes.

Nos amis le zinc et ses copains en « ium »

« Le Zinc est un excellent immunostimulant donc très intéressant quand on a envie de rester en pleine forme l’hiver et de ne pas être trop sujets à toutes les infections hivernales. » Il est d’autant plus intéressant que les personnes qui pratiquent le sport à haute dose sollicitent fortement leur métabolisme et donc, d’une certaine manière, l’affaiblissent. « Ils peuvent donc être plus sujets aux virus de saison. » Le magnésium peut venir quant à lui répondre à une fatigue nerveuse et physique, des troubles du sommeil ou des crampes quand le calcium participe au renforcement osseux.

Première chose : miser sur l’alimentation pour augmenter son apport en vitamines. Photo Adobe Stock
Première chose : miser sur l’alimentation pour augmenter son apport en vitamines. Photo Adobe Stock

Y’a pas que les compléments alimentaires dans la vie

Pour autant, faut-il remplir sa pharmacie (et vider son PEL) avec de coûteux compléments ? « Hormis pour la vitamine D ou la supplémentation est nécessaire, la naturopathie peut permettre de cibler des solutions naturelles très simples via l’alimentation évidemment, le repos, l’hydratation mais également les huiles essentielles ou les plantes », note Laura Marchioro. Un exemple ? « La Phycocyanine, plante intéressante pour un véritable coup de boost. Cet extrait du pigment bleu de la spiruline permet en effet de lutter contre tous les petits stress de l’hiver. »

Du bouillon et du bons sens !

Bien moins onéreux que les compléments alimentaires, le bouillon de cuisson des légumes (bio) ! « Il est gorgé de minéraux et vitamines. On le conserve, on l’assaisonne et on y ajoute par exemple des pois chiches et de l’huile de lin ou de caméline riche en oméga 3 pour y ajouter du “bon gras” et voilà une “potion” très nutritive qui permet au corps d’absorber tout ce dont il a besoin. » Et pourquoi d’ailleurs ne pas profiter de cette saison où on est plus présent chez soi, pour cuisiner davantage et prendre de bonnes habitudes plus saines et plus “vitaminées” qu’on adoptera ensuite pour toute l’année !

PARTAGER
Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Rechercher par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant