Un climatologue va traverser les Alpes à pied et à la nage en 112 jours

112. C’est le numéro d’appel d’urgence en Europe. Ce chiffre correspond au nombre de jours qu’il faudra à Alban Planchat, climatologue de 27 ans, pour traverser les Alpes de Ljubljana, en Slovénie, à Nice. Ce nombre n’est pas choisi par hasard : « C’est symbolique car le message que j’ai envie de porter est autour du défi climatique. Il y a une urgence, il est temps d’agir ».

« 3 000 kilomètres à pied et 150 kilomètres à la nage »

Ayant toute sa famille dans le coin, il a choisi la ville d’Annecy, le lac et ses montagnes pour réaliser sa préparation physique.

Pour réaliser son projet, la marche et la natation seront ses seuls moyens de transport. « Je vais parcourir un peu plus de 3 000 kilomètres à pied et 150 kilomètres à la nage », annonce le jeune chercheur, qui ce jour-là s’entraîne à la plage de Saint-Jorioz. Pour cette aventure d’environ 3 430 kilomètres et 193 000 mètres de dénivelé, Alban sera en semi-autonomie. Équipé d’un sac entre 18 et 28 kg selon le chargement en eau et en nourriture, il prévoit un jour de repos par semaine.

Il veut prélever 136 flacons d’eau dans les grands lacs péri alpins

« Mon projet a trois volets : l’aventure humaine, la recherche et la sensibilisation du grand public. » Le jeune chercheur a soutenu une thèse sur le cycle du carbone dans l’océan en 2023. « J’aime tout ce qui tourne autour de l’eau, liquide ou solide ! », s’amuse-t-il.

Durant son voyage, il envisage de prélever 136 flacons d’eau dans les grands lacs péri alpins. « Il y a toute une logistique, je ne peux pas tous me les trimballer. Ma copine va m’envoyer les flacons sur des points relais où je pourrai récupérer les vides et renvoyer les remplis directement au laboratoire », indique-t-il.

Les flacons seront destinés à des analyses spécifiques. Le projet est rattaché à un programme de Mathieu Dellinger, chercheur à l’université Savoie Mont Blanc, financé par l’Union européenne. L’eau, élément important de ce programme relatif « à l’impact anthropique sur l’érosion dans les Alpes », vulgarise Alban. « Je veux faire passer un message à la communauté scientifique sur notre manière de faire des géosciences et sur notre approche du travail sur le terrain », poursuit-il.

Un film documentaire pour sensibiliser le grand public

Outre la dimension scientifique, Alban veut faire passer un message sensibilisateur au grand public. L’ensemble du périple va faire l’objet d’un film documentaire réalisé par Cloé Denis, vidéaste. Pour Alban, l’important est de « faire parler les émotions ressenties sur le parcours, transmettre l’engagement que nécessite le défi climatique et informer le public autour des perturbations du cycle de l’eau en montagne, face au changement climatique ». Pour cela, « on va faire intervenir beaucoup de professionnels de la montagne et des scientifiques sur ces questions pour être sensibilisateur et factuel. On veut laisser un message positif et donner envie aux gens de s’engager et de se mettre en marche », raconte l’initiateur de cette traversée des Alpes.

La diffusion du film est prévue courant 2025, pour le moment, ils cherchent encore à rassembler des fonds pour la production. « Le film documentaire représente un très gros budget. On est en discussion avec une boîte de production pour avoir des apports financiers. Le film va être un peu artistique, avec de la danse, de la musique. On veut vraiment partager l’aventure pour concerner les gens. » Une cagnotte a été ouverte.

À quelques semaines du départ, Alban s’est offert l’opportunité de terminer sa préparation de la meilleure des manières : il a participé à la MaXi-Race en accord avec l’organisation, équipé de tout son équipement de voyage. « C’était une belle régalade d’un peu moins de 26 heures avec 24 kg sur le dos. »

Photo Le DL
Photo Le DL

Parti la veille du départ officiel avec un faux dossard, Alban a pu réaliser son test à taille réelle comme il le souhaitait : « Désormais, tous les voyants sont au vert pour un départ prochain ! »

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant