Les gorges de la Méouge : une balade incroyable au fil de l’eau

Les gorges de la Méouge évoquent en premier lieu un endroit où se baigner. Et de fait, La Méouge est généreuse en trous d’eau où il fait bon se rafraîchir après une randonnée. Ses plages de galets polis sont accueillantes. Mais ce n’est pas tout…

Dans les gorges de la Méouge, on randonne aussi. À pied, à cheval, en VTT, en cyclo, de Lachau à Châteauneuf-de-Chabre en passant par Salérans et Saint-Pierre-Avez. Le site est classé Natura 2000. Il est un écrin, notamment, pour de nombreuses espèces végétales et les passionnés apprécieront de les découvrir au fil d’une randonnée.

Le pont roman à Châteauneuf-de-Chabre. Photo Le DL/Vincent Ollivier
Le pont roman à Châteauneuf-de-Chabre. Photo Le DL/Vincent Ollivier

Le Bouc blanc, une balade facile

Alors à vos baskets pour la randonnée pédestre, le Bouc blanc. Le départ se situe sur le pont roman à Châteauneuf-de-Chabre (à moins de 30 minutes de voiture de Sisteron). Il franchit la Méouge pour conduire sur une petite boucle qui longe la rivière. Une balade facile, en balcon d’une heure environ.

Le circuit des gorges de la Méouge, une randonnée de 5 heures

Les plus courageux s’aventureront sur le circuit des gorges de la Méouge. L’incontournable randonnée de 5 heures environ qui longe les gorges en partant du pont roman. Tantôt descendant vers l’eau tantôt remontant vers les hauteurs pour de superbes vues dont celle depuis le rocher coupé.

Une randonnée qui guide sur les deux versants des gorges et où il fait bon s’arrêter pour une baignade et un pique-nique. À l’ubac des bois, avec les pins sylvestres et les hêtres. À l’adret avec les chênes pubescents, les genêts cendrés, le thym. Ils donnent un avant-goût de la Provence mais il ne faut pas oublier son chapeau. La descente se fait en suivant la route jusqu’au pont roman.

Les plus sportifs opteront pour le GR de pays, le Tour du val de Méouge. Et 78 km d’itinérance entre la montagne de Chabre, la Drôme provençale vers Eygalayes et Lachau, Eourres, Ribiers, Antonaves et pour finir, la descente jusqu’au pont Roman. Un bel itinéraire qui s’adapte à chacun.

Le canoë et le kayak quand l’eau est abondante

Pour les amateurs de la petite reine, des parcours vélo sont proposés au départ de Laragne-Montéglin pour une virée sur les petites routes sinueuses. Pour ceux qui préfèrent le VTT, une vingtaine de boucles dans la Méouge, sur des chemins faciles à faire en famille ou des traces plus difficiles pour les sportifs.

La randonnée équestre a également toute sa place dans la Méouge. La carte, Chevauchée dans les Pays du Buëch et les Baronnies provençales, donne toutes les informations utiles pour un séjour équestre itinérant, du Val-de-Méouge à la Durance.

Et pour découvrir les gorges au plus près de l’eau, le canoë et le kayak quand l’eau est abondante. Surtout, il faut prendre un peu de temps pour monter jusqu’au village isolé de Pomet, perché au-dessus des gorges. De là, le point de vue vaut le détour.

Article issu du Dauphiné Libéré

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant