Amener son animal en montagne : mode d’emploi pour un séjour serein

Veillez à l’hébergement

Un séjour réussi, c’est une solution d’hébergement minutieusement choisie dans la station de vos rêves. Le choix peut légèrement se compliquer si votre boule de poils est de la partie.

Toutes les locations saisonnières n’acceptent pas les animaux. Cela peut dépendre de la taille et du poids de votre compagnon, bien entendu. Des chiens catégorisés seront moins facilement acceptés (voire interdits) qu’un petit chien pouvant voyager en sac de transport.

Vous pouvez notamment vous référer au label « Toutourisme » pour dénicher les bons plans d’accueils de vos animaux en stations de ski.

Faites attention à l’altitude et au froid

Amener votre animal à la montagne, c’est le changer d’univers dans un environnement dont il ne connaît rien. « Il n’y a pas de soucis à se faire concernant l’altitude », assure la Docteure Valérie Heirman, vétérinaire à Chamonix Mont-Blanc, « Là où il faut faire attention, c’est si votre animal est cardiaque. »

Les chiens n’aiment pas la pente, mais une balade en raquettes dans la neige pourrait tout à fait lui plaire ! Qu’il ait des poils longs, ou non : « Imaginez que vous êtes en hiver, par moins 10 degrés et que vous sortez en t-shirt pour courir… Vous n’aurez pas froid, c’est la même chose pour le chien. Tant qu’il est dehors et qu’il joue, qu’il bouge, tout va bien. En revanche, il faut faire attention à ce qu’il ne reste pas statique. A poils courts comme à poils longs, c’est quand l’animal est statique dans une attente interminable qu’il va avoir froid. »

Les manteaux, pas forcément nécessaire

« Concernant des manteaux, beaucoup de personnes en mettent à leur animal pour éviter que le pelage soit trempé, que la neige s’accroche ou que les poils fassent des boules partout. Mais je ne trouve pas ça nécessaire du tout. Les boots non plus. On demande surtout de faire attention au sel qui peut endommager les coussins. Marcher sur une surface enneigée ne pose pas de soucis. »

Concernant les coussinets : « On demande de faire attention au sel qui peut endommager les coussins. Mais marcher sur une surface enneigée ne pose pas de soucis. »

Ne lésinez pas sur l’hydratation

La neige peut avoir des effets indésirables chez votre animal. Son ingestion peut avoir comme conséquence des vomissements et des diarrhées. Pour éviter cela, les vétérinaires vous recommandent de bien faire boire votre chien avant et pendant votre balade. « Il ne faut pas hésiter à prendre une gourde avec soi et le faire boire souvent », ajoute la vétérinaire de Chamonix.

L’hydratation, en plus d’une alimentation saine et équilibrée, est également la clé pour que la truffe de votre animal soit humide et donc en bonne santé.

Pensez à lui dans votre trousse de secours

Vous trouverez bien une place dans vos bagages pour y glisser son carnet de santé ? Pensez également à ajouter les ordonnances de votre animal.

N’hésitez pas à faire de la place pour votre compagnon à quatre pattes lorsque vous confectionnez votre trousse de secours, indispensable en voyage. « Prenez plus de pansements, de désinfectant… et si jamais vous avez le moindre doute, rendez-vous directement dans une clinique vétérinaire proche de votre lieu de résidence », rappelle la Docteure Valérie Heirman.

PARTAGER

Vous voulez en lire plus ...

Rechercher par région
  • Savoie
  • Haute-Savoie
  • Isère
  • Alpes du sud
  • Massif central
  • Pyrénées
  • Jura
  • Vosges
  • Corse
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant