Ski de randonnée : les conseils de Martin Fourcade pour se lancer

1. Bien choisir sa journée

« Privilégier des journées avec de bonnes conditions, c’est encore plus important quand on débute pour que l’initiation ne se transforme pas en expédition. On se renseigne sur les conditions de neige, risques d’avalanche et on se fait accompagner par des professionnels ou des connaisseurs. »

2. Partir prudemment

« Le ski de rando reste un sport d’endurance, l’effort est long donc il est important d’être progressif, à la fois dans la durée et la difficulté de sa sortie tout autant que dans le rythme. Perso, les premières sorties de l’hiver, je ne fais qu’une descente et ce n’est que plus tard dans l’hiver que je me lance sur des sorties à la journée. Si on calque sur l’alpin, il ne viendrait à l’idée de personne de se lancer sur une piste noire pour débuter et/ou pour la première descente de la saison. En rando, c’est pareil, il faut avoir cette humilité d’avancer et de progresser par pallier. Et concernant le rythme, idem, on est progressif et on part doucement comme une sortie running. »

3. Opter pour un matos adapté et polyvalent

« Pour des premières sorties en rando, je conseille de laisser de côté un ski super large type freeride tout autant qu’un ski super léger type compétition de ski alpinisme. Rien de mieux qu’un ski plus découverte pour débuter, polyvalent et accessible. Cela tombe bien, ce sont ces modèles qui sont le plus proposés par les loueurs ! Pour ce qui me concerne, je ne suis pas dans une optique de performance mais uniquement de plaisir. J’ai opté pour un matos désormais plus léger pour aller un peu plus loin et plus vite en montée mais je conserve un ski toujours assez large pour apprécier encore mieux les descentes. »

Photo Nils LOUNA
Photo Nils LOUNA

4. Ne pas oublier les essentiels dans le sac à dos

« Pas de gels énergétiques dans mon sac, je n’ai plus les contraintes d’un sportif de haut niveau ! Mais rien ne vaut une compote à boire, une barre de céréales ou même un bon sandwich à partager avec les copains pour prévoir un ravito pendant la sortie. Côté hydratation, beaucoup sont tentés par le sac d’hydratation mais attention… Il n’y a rien de plus frustrant que d’être privé de boire parce que l’eau a gelé, j’en ai déjà fait l’amère expérience. Mieux vaut opter pour la gourde bien au chaud dans le sac, quitte à perdre 2 minutes pour la sortir. »

5. Ne pas hésiter à jouer l’oignon !

« Il y a beaucoup de variation de température en rando. On prend donc le temps de se déshabiller quand on prend chaud dans la montée mais également de s’arrêter pour remettre une couche même si on est à quelques centaines de mètres du sommet quand on sent que le corps se refroidit ! Et on prévoit évidemment toutes les couches nécessaires pour apprécier la descente. »

PARTAGER

Vous voulez en lire plus ...

Réservez un hébergement et des prestations

Rechercher par région
  • Savoie
  • Haute-Savoie
  • Isère
  • Alpes du sud
  • Massif central
  • Pyrénées
  • Jura
  • Vosges
  • Corse
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant