En montagne, les golfeurs trouvent leur bonheur sur de superbes parcours

Taper une belle balle et la voir s’envoler vers les montagnes… Dans pas mal de stations, notamment dans les Alpes, de magnifiques parcours de golf permettent de se promener tout en testant son adresse. Des 9 trous accessibles aux grands 18 trous tracés dans les forêts ou les dévers, il y en a pour tous les niveaux !

Quelques 9 trous pour se mettre en jambe

Pour ceux qui n’ont pas encore la technique pour se lancer dans la grande aventure d’un parcours 18 trous, il existe des alternatives plus courtes, avec 9 trous à réussir. « A Flaine, au Grand Bornand ou à l’Alpe d’Huez, il existe des 9 trous compacts qui sont très jolis », assure Sébastien Longchamp, enseignant de golf, qui connait sur le bout du club les parcours alpins.

« Ce sont des parcours qui sont super pour les débutants ou les enfants, même si les bons joueurs peuvent aussi se faire plaisir. On est vite sur les greens, ça permet de bien s’amuser. » A Valberg, dans les Alpes du Sud, le parcours est jeune, mais il est vite monté en gamme, comme celui de La Rosière. Aux 2 Alpes, si le nombre de trous est similaire, le parcours est un petit peu plus technique. « Ce sont plutôt des par à 4 ou 5 avec pas mal de dévers, donc ça demande de la précision », prévient le coach. Idem à Courchevel, ou le 9 trous peut donner du fil à retordre aux pratiquants.

Photo Pexels
Photo Pexels

A Chamonix, la vue sur le mont Blanc

Du côté des 18 trous, comment ne pas citer Chamonix, qui propose un parcours avec vue sur le mont Blanc. Un luxe pour les joueurs ! « Il est super beau, très plat car placé dans un fond de vallée, avec une vue impressionnante quand on joue. Le parcours n’est pas évident parce qu’il y a plusieurs petites rivières qui traversent le parcours et qu’il est assez étroit, sans oublier un très joli practice », s’enthousiasme Sébastien.

Aux Arcs et à Méribel, attention à la pente !

Aux Arcs comme à Méribel, ça se corse un peu. « Ce sont des parcours dans la pente, où il y a pas mal de dévers. Aux Arcs, on est souvent en train de rentrer dans la forêt ou d’en sortir, c’est plus facile quand on connait un peu le parcours. » Idem du côté de Méribel, où le parcours 9 trous a récemment été agrandi pour passer à 18.

A Megève et Corrençon-en-Vercors, des préparations « aux petits oignons »

Du côté de Megève, le 18 trous est « assez facile d’accès », selon Sébastien Longchamp. « La difficulté réside plus dans la longueur, il y a besoin de prendre un peu de distance. C’est sympa parce qu’il ouvre assez tôt, vu qu’il est en moyenne montagne. » A Corrençon-en-Vercors, c’est plus coton. « C’est un golf magnifique, incroyable, mais franchement compliqué. On a l’impression d’êre au Canada, en pleine nature, on ne vois pas une construction, à part la piste de ski-roue. On peut croiser des biathlètes qui s’entrainent, c’est top. » Un de ses spots préférés !

Photo Pexels
Photo Pexels

A Tignes, sur le golf le plus haut d’Europe, on swingue avec les marmottes

Amateurs de marmottes, si vous voulez en observer pendant vos parties (c’est aussi possible en randonnée, grâce à nos bons conseils), c’est à Tignes qu’il faut aller. « C’est vraiment en altitude, les balles volent beaucoup et, à la mi-juin, il y a encore un peu de neige sur le parcours. Avec l’al : Encore de la neige sur le parcours ! Il y a un ar 3 incroyable en chute libre face au lac, avec 150m dénivelé négatif. On a vraiment l’impression que la balle va finir dans l’eau. Et puis il y a des marmottes partout ! »

A Montgenèvre, on va jusqu’en Italie en voiturette

Le golf de Montgenèvre ne comporte que 9 trous. Mais certains jours de la semaine, on peut couple l’expérience avec un autre 9 trous en Italie. « C’est un concept assez original. Jusqu’en Italie, ça fait bonne trotte mais c’est super de passer la frontière en voiturette de golf. On est au milieu des mélèzes, c’est très, très beau. » La version estivale du domaine skiable de la Voie Lactée, qui fait partie des quelques domaines transfrontaliers qui chevauchent les frontières !

 Dans le Haut-Jura, une ferme est devenu un golf

Mais il n’y a pas que dans les Alpes qu’on peut jouer aux golf en altitude. A Lucon, dans les Pyrénées, ou bien sur le golf des Volcans, dans le Massif central, ça swinge fort. Idem aux Rousses, dans le Parc naturel régional du Haut-Jura. Le Golf du Mont Saint Jean a l particularité d’avoir été construit à partir d’une ancienne ferme de 60 hectares, grâce à l’architecte Hugues Lambert. Un 18 trous ouvert de mi-avril à mi-novembre.

Quelques conseils pour jouer en montagne

La pratique du golf en altitude n’est pas tout à fait la même par rapport à la plaine. « Je conseille aux gens qui n’ont pas l’habitude de bien s’entrainer dans les dévers, les pentes, et de bien faire attention à l’altitude, qui fait voler les balles beaucoup plus qu’en plaine. En général, les élèves sont contents parce que ça leur permet de taper très loin », détaille Sébastien.

« Il y a aussi le côté physique à ne pas négliger, parce que ça fait une belle rando. Sur certains parcours, tu finis lessivé, même quand tu as la forme, en raison de l’altitude et du dénivelé. Mais ça vaut vraiment la peine, parce que les paysages sont magnifiques. »

Découvrez nos lectures liées
Restez informé, suivez le meilleur de la montagne sur vos réseaux sociaux
Réserver vos séjours :
hébergements, cours de ski, forfaits, matériel...

Dernières actus

Nos tops stations
  • Avoriaz
  • Chamonix
  • Courchevel 1850
  • Flaine
  • Font-Romeu
  • L'Alpe d'Huez
  • La Bresse
  • La Plagne
  • Le Lioran
  • Les 2 Alpes
  • Les Menuires
  • Montgenèvre
  • Orcieres Merlette
  • Peyresourde
  • Risoul 1850
  • Saint-Lary-Soulan
  • Tignes Val Claret
  • Val Thorens
  • Villard-de-Lans
Les stations par région
  • Alpes (134)
  • Massif central (4)
  • Pyrénées (21)
  • Jura (6)
  • Vosges (4)
  • Corse (1)
Suivant
Adultes18 ans et +
Enfantsde 0 à 17 ans
1er enfant
2ème enfant
3ème enfant
4ème enfant
5ème enfant
6ème enfant
7ème enfant
8ème enfant
9ème enfant